Publicité

QUESTION D'ACTU

Alimentation

Le bisphénol A associé à un risque d’hypertension

Les canettes contenant du bisphénol A sont associées à un risque accru d’hypertension artérielle. C’est ce que conclut une étude menée en Corée du Sud sur 60 patients.

Le bisphénol A associé à un risque d’hypertension DURAND FLORENCE/SIPA

  • Publié 10.12.2014 à 15h25
  • |
  • |
  • |
  • |


Le bisphénol A est un perturbateur endocrinien reconnu… mais il pourrait aussi être un hypertenseur. C’est ce que suggère une petite étude parue dans le journal Hypertension, de l’American Heart Association. Les aliments et boissons issus de conserves et de canettes contenant du bisphénol A auraient tendance à augmenter la pression artérielle, concluent les chercheurs.

 

Bouteille de verre versus canette

L’étude a été menée dans un centre communautaire de Corée du Sud. 60 participants de plus de 60 ans ont été recrutés. Chacun s’est rendu trois fois dans le centre, où un lait de soja leur a été remis. Cette boisson a été choisie car elle ne contient aucun ingrédient qui augmente la pression artérielle. Dans certains cas, il s’agissait d’un lait contenu dans une bouteille en verre, dans d’autres une canette, toutes deux contenant du bisphénol A.

Les urines des participants ont été récoltées et analysées. La pression artérielle et la variabilité du rythme cardiaque ont aussi été mesurées dans les deux heures suivant la consommation du lait de soja.

 

Une pression artérielle en forte hausse

La concentration en bisphénol A dans les urines explose de 1 600 % lorsque les participants boivent du lait contenu dans une canette, par rapport à ceux qui ont reçu du lait en bouteille. La pression systolique augmentait d’environ 4,5 millimètre de mercure après avoir bu deux canettes de lait de soja par rapport à ceux qui ont bu deux bouteilles de verre, observent les chercheurs. Une telle hausse « peut entraîner des troubles significatifs sur le plan clinique, particulièrement chez les patients atteints d’une maladie cardiaque ou d’hypertension », souligne le principal auteur de l’étude, Yun-Chul Hong. 

 

Ces résultats demandent à être confirmés auprès d’un plus large panel, mais aux yeux du chercheur, les conclusions à tirer sont claires : « Je conseille fortement aux consommateurs d’acheter des aliments frais et des boissons en bouteille plutôt que des aliments en conserve », commente Yun-Chul Hong. Car si l’effet hypertenseur du bisphénol A reste à prouver, ses méfait sur le système hormonal, eux, sont établis.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité