Publicité

QUESTION D'ACTU

Selon l’Institut de Veille sanitaire

Grippe saisonnière : 27 000 cas depuis fin septembre

Fièvre brutale et élevée, douleurs musculaires, difficultés respiratoires… La grippe fait son retour en France. Il n’y a pas encore d’épidémie, mais la circulation du virus augmente.

Grippe saisonnière : 27 000 cas depuis fin septembre Mark Bugnaski/AP/SIPA

  • Publié 26.10.2014 à 11h02
  • |
  • |
  • |
  • |


La campagne de vaccination contre la grippe a commencé, la circulation du virus aussi. Aucun foyer épidémique n’est encore signalé par les différents réseaux de surveillance. Mais l’incidence du virus est en hausse constante depuis la fin du mois de septembre.

 

8 virus identifiés

Fièvre supérieure à 39 °C, qui apparaît brutalement, douleurs musculaires et signes respiratoires : ces symptômes de la grippe font leur retour en France. La saison 2013-2014 s’était avérée relativement clémente et tardive. Cette année, l’Institut de Veille Sanitaire (InVS) a publié son premier bulletin épidémiologique de la saison bien plus tôt, même si l’activité grippale reste faible. Pour l’heure, 8 virus ont été identifiés par les médecins du Réseau unique. 3 appartiennent au type A, 3 au virus H3N2 - contre lequel une vaccination existe -, et 2 au virus de type B qui avait peu circulé l’an dernier. Cette saison s’annonce donc quelque peu différente.

 

Le virus circule

L’InVS et le réseau Sentinelles ne signalent pas d’épidémie en métropole ou Outre-mer. Pas de foyers non plus dans les collectivités de personnes âgées, particulièrement à risque. En revanche, l’incidence de la grippe saisonnière a sensiblement augmenté depuis le début de la surveillance. Entre le 22 et le 28 septembre, les Réseaux dénombraient 13 cas grippaux pour 100 000 Français. La semaine 42 (13-19 octobre) en a signalé 43 pour 100 000.

 

Source : Réseau Sentinelles

 

Les passages aux urgences ont également augmenté. Le réseau OSCOUR, qui couvre 88 % des consultations aux services d’urgence, a relevé 220 patients qui se sont présentés pour grippe. 6 d’entre elles ont été hospitalisées.

 

Source : Réseau Sentinelles

 

La campagne de vaccination contre la grippe est donc lancée dans les temps. En effet, le vaccin agit en moyenne 15 jours après l'injection. Il est donc crucial de le recevoir avant le début de l’épidémie. Se faire vacciner est particulièrement important pour les seniors, les femmes enceintes et les personnes « à risque » (diabétiques, asthmatiques, malades cardiaques…), pour qui le virus est bien plus dangereux alors que le vaccin s’avère efficace.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité