Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude sur 1500 femmes

Les soutiens-gorge ne favorisent pas le cancer du sein

Selon une étude publiée par l'American Association for Cancer Research, porter un soutien-gorge n’augmenterait pas les risques de développer un cancer du sein.

Les soutiens-gorge ne favorisent pas le cancer du sein SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 08.09.2014 à 12h56
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est une vieille polémique. Faut-il arrêter de porter des soutiens-gorge ? Régulièrement, des chercheurs tirent la sonnette d’alarme : ces sous-vêtements seraient au mieux inutiles, au pire néfastes. La pression qu’ils exerceraient, notamment au niveau des baleines, gênerait le drainage lymphatique et augmenterait les risques de développer des cancers du sein. Sur Internet, le débat fait rage entre partisanes du soutien-gorge et adepte des « poitrines libres ».

Aucun lien
Une nouvelle étude pourrait rassurer les premières. Ses auteurs, de l’université de Seattle, ont étudié les habitudes vestimentaires de 1500 femmes. Toutes étaient ménopausées et âgées de 55 à 74 ans. Les deux tiers souffraient d’un carcinome. Verdict : il n’existerait absolument aucun lien entre le port de soutien gorge et le cancer du sein. « Le risque était similaire, peu importe la durée quotidienne du port du soutien-gorge, le modèle, avec ou sans armature, ou encore l’âge auquel la participante a commencé à en porter », confirme le Pr Lu Chen, à l’origine de cette étude.

Les chercheurs insistent sur la nécessité de rassurer les femmes, notamment en Occident, où le soutien-gorge est particulièrement répandu. En France, 9 femmes sur 10 en portent un... et peuvent continuer à le faire, l’esprit tranquille !

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité