Publicité

QUESTION D'ACTU

Novartis s'associe à Google

Des lentilles "intelligentes" pour assister les diabétiques et les presbytes

Le laboratoire pharmaceutique suisse Novartis s’associe avec le géant d’internet Google pour créer des lentilles oculaires destinée à seconder médicalement les diabétiques et les presbytes.

 Des lentilles \ NUKARI/LEHTIKUVA OY/SIPA

  • Publié 16.07.2014 à 12h49
  • |
  • |
  • |
  • |


Décidément, le géant d’internet Google n’a pas froid aux yeux. Après avoir joué à l’opticien et au chirurgie avec le projet Google Glass, il endosse cette fois la casquette d'ophtalmologiste et d'endocrinologue. En effet, ce dernier vient de signer un accord avec le laboratoire pharmaceutique suisse Novartis pour la création de lentilles oculaires intelligentes permettant de corriger les yeux des presbytes et de mesurer le taux de glycémie des diabétiques. Mais, concrètement comment est-ce possible ?

Des prouesses technologiques
« En combinant le leadership d'Alcon dans les soins oculaires et l'expertise dans les lentilles de contact et les lentilles intraoculaires et innovantes de Google, nous visons à débloquer une nouvelle frontière pour répondre conjointement aux besoins médicaux non satisfaits », a déclaré Jeff George, le chef de la division d'Alcon. Ces prouesses technologiques seront capables de fournir aux diabétiques un moyen de mesurer le taux de glucose grâce au niveau de fluide lacrymal dans l'oeil. La lentille permetrra aussi aux diabétiques de se connecter à un appareil médical sans fil. La presbytie, quant à elle, sera corrigée par une mise au point électronique automatique. Autrement dit, plus besoin de changer ses verres régulièrement quand la vue se dégrade. Les lentilles électroniques s'adapteraient.

Une assitance médicale nécessaire
La presbytie est un trouble de la vision qui rend difficile la focalisation de la vision pour lire ou effectuer un travail de près. Ce phénomène n’est pas une maladie mais simplement un vieillissement de l’œil dû à un durcissement du cristallin. Ce défaut qui survient généralement à partir de l’âge de 40 ans est traité par des lunettes de lecture. Les lentilles intelligentes de Google et Novartis semblent donc tout à fait appropriées pour traiter ce dysfonctionnement.

Le diabète est une maladie dans laquelle le sucre (glucose) apporté par les aliments reste dans le sang au lieu de pénétrer dans les cellules pour y être transformé en énergie ou stocké. Ceci entraîne un excès de sucre dans le sang (hyperglycémie) qui peut, à long terme, entraîner des complications au niveau du cœur et des vaisseaux, des yeux, des reins et des nerfs. Il est donc nécessaire pour les diabétiques de mesurer leur taux de glycémie plusieurs fois par jour, à l'aide de glucomètres (appareils éléctroniques munis de cadrans et d'aiguilles stériles que l'on trouve dans les hôpitaux et au domicile des personnes souffrant de diabète). Ces dosages quotidiens sont indispensables mais altèrent la qualité de vie des diabétiques. Une mesure automatique dans le fluide lacrymal pourrait leur faciliter la vie.

Le projet Google-Novartis offre donc des moyens modernes et rapides d'assiter les presbytes et les diabètiques dans leur vie quotidienne. Cependant, cette transaction doit encore être soumise aux autorités de la concurrence qui doit donner son feu vert.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité