Publicité

QUESTION D'ACTU

+ 123% chez les ados américains

Le nombre de fumeurs de chicha a explosé en 10 ans

L’usage de la chicha s’est généralisé chez les adolescents américains, et pour plus de la moitié d’entre eux, cela représente moins de risques pour la santé que la cigarette.

Le nombre de fumeurs de chicha a explosé en 10 ans SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 07.07.2014 à 17h34
  • |
  • |
  • |
  • |


L’an dernier, un rapport du centre de prévention américain des maladies, le Centre for Disease prevention and control, montrait que 58% des adolescents américains estimaient que la consommation de chicha présentait moins de risques pour la santé que celle de la cigarette. Une étude à paraître dans le numéro du mois d'août de la revue Pediatrics souligne à présent que cette consommation s’est banalisée ces dernières années.


Moins de cigarettes, plus de chicha


Sur 5540 adolescents interrogés, 1/5 avaient fumé la chicha au moins une fois au cours des douze derniers mois. Alors que l’usage de la cigarette a régressé de 33% aux Etats-Unis, au cours de la dernière décennie, la consommation de produits alternatifs à base de tabac, comme la chicha, a explosé de 123%. Or, les spécialistes s’accordent tous pour dire que fumer la chicha aurait des conséquences bien plus néfastes pour la santé que la cigarette, en raison notamment de la manière de la fumer. Ainsi, les bouffées, plus longues, feraient absorber une concentration plus grande de produits toxiques.


Les chercheurs ont également mis en évidence que les adolescents appartenant à des catégories socio-professionnelle favorisées avaient plus tendance à fumer la chicha. De même, son usage est plus répandu en ville qu’à la campagne. Les fumeurs et les adolescents ayant déjà consommé de l’alcool ou de la marijuana sont également plus nombreux à consommer la chicha. Cependant, ils expliquent aussi que la fumer s'apparente plus à un rituel, une activité sociale.

Les bars à chicha interdits en France
En France, le narguilé a aussi fait de plus en plus d'adeptes ces dernières années. Pourtant depuis le 1er janvier 2007, l'interdiction de fumer dans des lieux fermés accueillant du public s'applique aussi à la chicha. Des bars à chicha tentent de contourner la législation en adoptant le statut d'association culturelle. Mais en 2012, un gérant de bar à chicha a été condamné par la cour d'appel de Dijon pour infraction à la loi anti-tabac. La décision de justice pourrait faire jurisprudence et freiner un peu le développement du narguilé en France.

Mais la commercialisation récente de stylos chicha, similaires aux cigarettes électroniques, pourrait banaliser encore plus sa consommation, avec des risques accrus et encore incertains.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité