Publicité

QUESTION D'ACTU

Cartographie des zones à risque au Brésil

La dengue menace les supporteurs de la coupe du monde de football

La dengue, très présente au Brésil, sera l'une des menaces sanitaires pendant la Coupe du Monde de football de 2014. Des chercheurs espagnols mettent en garde les supporteurs.

La dengue menace les supporteurs de la coupe du monde de football CHINE NOUVELLE/SIPA

  • Publié 17.05.2014 à 08h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Alors que la Coupe du Monde 2014 commence dans 27 jours, le Brésil, pays hôte, continue ses préparatifs. Les travaux ont pris un retard conséquent et certains stades ne sont pas encore terminés. Mais ce n’est pas le seul problème auquel le Brésil devra faire face, la dengue en fait aussi partie. Un problème de taille puisqu’environ 600 000 supporteurs étrangers feront le déplacement au Brésil. Certains des 12 stades hôtes seront soumis à un plus fort risque de dengue. Une nouvelle alerte que lancent des chercheurs espagnols dont les travaux ont été publiés dans la revue The Lancet Infectious Disease.


La dengue est une infection virale qui se transmet par un moustique adapté au milieu urbain et qui se nourrit le jour. Elle peut causer une fièvre sévère et des symptômes variés (nausées, douleurs) pouvant entraîner une hospitalisation. Il n’existe actuellement aucun vaccin ou médicament pour soigner cette maladie. La dengue est courante au Brésil. Entre 2000 et 2013, le Brésil a recensé plus de 7 millions de cas de dengue à travers le pays. Le risque lors de la Coupe du Monde sera donc bien réel.

Le Nord du pays, une zone à risque

Pour évaluer les risques, l’équipe du Docteur Rachel Lowe a analysé la météo brésilienne, la pluviométrie, les dynamiques de transmission de la maladie et les variations environnementales (urbanisation). Tous ces chiffres ont été combinés et ont permis d’établir une carte relativement précise des risques de dengue autour des 12 stades qui accueilleront la Coupe du Monde.

Une zone en particulier sera à surveiller selon les chercheurs, le Nord-Est du pays. Les villes de Fortaleza, Natala et Salvador seront fortement exposées au risque de dengue. Quelques villes comme Rio de Janeiro, Belo Horizonte, Salvador et Manaus connaitront un risque modéré de dengue. Les 5 villes hôtes restantes seront très peu exposées à la maladie.

 

Comment se protéger ?

L’OMS a émis une série de recommandations en direction des personnes se rendant dans des zones où la dengue est très présente. Il est recommandé aux spectateurs de porter des vêtements longs permettant de recouvrir tout le corps. Les tongs seront donc à proscrire ! Il est conseillé d’imprégner fréquemment tous ses vêtements de répulsifs anti-moustiques, il en va de même pour la peau qu’il faut couvrir d’insecticides.

Pour ce qui est du logement, l’OMS recommande de toujours dormir sous une moustiquaire et d’installer des insecticides (type bougie, prise anti-moustiques).

Il faut enfin redoubler de vigilance tôt le matin et en fin d’après-midi, périodes où le risque d’être piqué est le plus élevé.

Se renseigner avant

Des outils en ligne sont disponibles pour se renseigner avant un voyage. Une carte développée par le système HealthMaps permet de connaître les alertes au cours des trois derniers mois. La carte DengueTrends de Google donne une idée de l’activité de la dengue de « minimale » à « intense. » L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) consacre quant à elle un dossier entier à la maladie.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité