Publicité

QUESTION D'ACTU

Nombre de malades en temps réel

Grippe : Wikipédia, un outil de mesure très précis de l'épidémie

Le nombre de clics sur des clics Wikipédia pourrait permettre de mesurer la propagation des épidémies de grippes. C'est ce qu'affirme une étude faite par deux chercheurs américains. 

Grippe : Wikipédia, un outil de mesure très précis de l'épidémie RICHARD B. LEVINE/NEWSCOM/SIPA

  • Publié 18.04.2014 à 14h36
  • |
  • |
  • |
  • |


Wikipédia, c’est cette gigantesque encyclopédie numérique. Tout le monde s’en sert pour connaître des informations sur des faits historiques, des célébrités ou des maladies comme la grippe. Il est de plus en plus fréquent que des personnes malades consultent internet et Wikipédia avant d’aller voir un médecin. Dans une étude publiée dans la revue scientifique PLOS Computational Biology, deux chercheurs américains expliquent pouvoir mesurer le nombre de personnes malades de la grippe grâce aux recherches faites sur Wikipédia.

Le nombre de clics en guise de thermomètre

John Brownstein, Professeur en Pédiatrie à l’université d’Harvard et David McIver ont cherché à savoir si mesurer le nombre de « clics » sur les pages Wikipédia en rapport avec la grippe pourrait permettre de connaître le nombre de malades de la grippe.

Pour se faire, les deux chercheurs ont crée un algorithme permettant de trouver parmi les recherches sur Wikipédia celles qui concernaient cette maladie. Leur système s’intéressait à des mots clés comme « grippe », « fièvre », « influenza ». Entre décembre 2007 et août 2013, ils ont mesuré chaque jour combien de fois ces pages étaient consultées.

Même en période d’épidémie, le système a réussi à suivre les consultations de ces pages, ce que n’avait pas réussi Google Flu Trends en 2009 lors de l’épidémie de la grippe H1N1. À l’époque, l’outil du géant informatique avait totalement surestimé le nombre de malades de la grippe.

Un outil précis et rapide

À la différence de l’outil de Google, l’algorithme des deux chercheurs est très précis. Après 294 semaines d’analyse des données, la différence entre les estimations de l’algorithme et celle du Centers for Disease Control and Prevention (CDC), l'agence gouvernementale chargée de la prévention, de l'étude et du contrôle des maladies, ne sont que de 0,27%. Un pourcentage extrêmement faible qui démontre l’efficacité de l’algorithme selon les deux chercheurs.

Le suivi via Wikipedia est même plus rapide que les prévisions faites par le CDC. En effet, la récupération des données par l’agence américaine se fait auprès 3000 centres de prévention. Souvent le retard entre les chiffres des deux entités peut aller jusqu’à deux semaines. Avec des prévisions en retard, l’envoi de vaccin vers les zones les plus touchées est ralenti. En moyenne, 36 000 personnes décèdent chaque année de la grippe aux Etats-Unis. Si l’outil de mesure des CDC est lui aussi très précis, il met en danger des vies par sa lenteur d’exécution, estiment les auteurs de l'étude.

Les deux chercheurs espèrent « qu’avec cette nouvelle méthode de mesure de la grippe, nous pourrons aider les gens à obtenir des informations précises et presque en temps réel sur le nombre de malades de la grippe dans la population ».

Après des améliorations et une vérification approfondie par le gouvernement américain, les chercheurs espèrent que l’algorithme pourra remplacer le système de mesure actuel des CDC.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité