Publicité

QUESTION D'ACTU

Squelette humain découvert au Soudan

Le cancer existait déjà il y a 3 200 ans

Le squelette d'un homme atteint d'un cancer il y a plus de 3 200 ans a été découvert par des archéologues britanniques. Il s'agit du plus ancien malade du cancer jamais trouvé.

Le cancer existait déjà il y a 3 200 ans COLOR CHINA PHOTO/SIPA

  • Publié 18.03.2014 à 11h10
  • |
  • |
  • |
  • |


Des archéologues britanniques ont découvert en Afrique du Nord (Soudan) le squelette d'un homme ayant souffert d'un cancer métastatique. Rien de surprenant jusque-là, sauf que le squelette en question avait plusieurs milliers d'années ! Une étude inédite publiée ce lundi 17 mars dans la revue « PLOS One » retrace les circonstances de cette découverte.

Le malade vivait il y a 3 200 ans
Ce premier malade du cancer a vécu il y a exactement 3 200 ans, et il s'agit du plus ancien malade du cancer jamais trouvé.
Les restes de cet homme, dont l'âge a été évalué entre 25 et 35 ans, ont été trouvés l'an dernier dans une tombe au Soudan, près du Nil, par une étudiante de l'Université britannique de Durham (Angleterre). Un examen des os a révélé que l'homme, issu d'un milieu aisé, souffrait d'un cancer avec métastases, sans qu'il soit possible de déterminer s'il est finalement mort des causes de la maladie.

Une maladie souvent imputée au mode de vie contemporain
Et cette découverte est inédite. Car même si le cancer est aujourd'hui l'une des principales causes de mortalité, il est extrêmement rare d'en retrouver la trace lors de fouilles archéologiques, laissant penser que la maladie est « principalement liée au mode de vie contemporain et à l'allongement de l'espérance de vie », explique l'archéologue Michaela Binder à l'origine de cette découverte. 
Et cette dernière de rajouter que « la forme des petites lésions sur les os pouvait seulement avoir été causée par un cancer des tissus mous, même si l'origine exacte de la maladie est impossible à déterminer à partir des seuls os. Ce squelette pourrait nous aider à comprendre l'histoire presque inconnue du cancer. Nous avons très peu d'exemples antérieurs au premier millénaire avant Jésus-Christ. Nous avons besoin de comprendre l'histoire de la maladie pour mieux comprendre son évolution », conclut-elle.

Enfin, les derniers examens radiographiques effectués sur le squelette ont permis d'observer des lésions sur les os, avec des métastases sur les clavicules, omoplates, vertèbres, bras, côtes, os des cuisses et le bassin.
Malgré ces éléments, les chercheurs ne peuvent pour le moment que spéculer sur l'origine de ce cancer : les fumées provoquées par les feux de bois, des facteurs génétiques ou une maladie infectieuse causée par des parasites, sont par exemple évoqués. Le squelette soudanais n'a donc pas fini de révéler tous ses mystères...

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité