Publicité

QUESTION D'ACTU

Insuffisance rénale, diabète

Un médicament pour éliminer le sel sans faire de régime alimentaire

Pour éviter le régime sans sel aux personnes atteintes de pathologies rénales, un nouveau médicament, le tenapanor, limite l’absorption du sel par l’intestin.  

Un médicament pour éliminer le sel sans faire de régime alimentaire      SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 14.03.2014 à 10h00
  • |
  • |
  • |
  • |


« L’idée n’est surtout pas de manger des aliments salés en excès et de compenser par un médicament. Notre molécule s’adresse aux personnes dont les reins ne peuvent pas supporter une consommation de sel normale, pour leur éviter le régime sans sel, particulièrement difficile à supporter au quotidien », explique Dominique Charmot, directeur des recherches et co-fondateur de la société de biotechnologie américaine Ardelyx. Si cette molécule, le tenapanor, fait l’objet d’une publication dans la revue Science Translational Medicine, c’est qu’elle a la particularité de permettre l’élimination du sel sans solliciter les reins.

 

Eliminer le sel par voie digestive au lieu de le filtrer par les reins

Lorsque du sel est absorbé par l’alimentation, il passe dans la circulation sanguine sous forme de chlorure de sodium au niveau de la muqueuse de l’intestin. L’une des portes d’entrée du chlorure de sodium dans la circulation sanguine est un transporteur appelé NHE3. Le rôle du médicament tenapanor est de bloquer ce transporteur. Le sel, qui ne parvient alors plus à rentrer dans la circulation sanguine, reste dans l’intestin et est éliminé par les selles.

Après les tests concluants chez le rat, le médicament a été testé en phase 1 chez des volontaires sains. L’élimination de sodium par l’urine (via les reins) était réduite de 50% tandis que l’équivalent de 3g de sel était bien éliminé par voie digestive.

 

Une alternative au régime sans sel

Le tenapanor a également été testé chez des rats souffrant d’insuffisance rénale. Il a permis une amélioration significative des signes de la pathologie : hypertrophie du cœur, présence excessive de fluides, rigidité des vaisseaux et hypertension artérielle. Ce qui laisse présager des résultats intéressants chez les patients cibles de ce nouveau médicament, les personnes souffrant d’une insuffisance rénale, qu’elle soit consécutive d’un diabète, d’une hypertension artérielle ou d’autres pathologies.

 

Ecoutez Dominique Charmot, directeur des recherches chez Ardelyx : « En cas d’insuffisance rénale, le sel s’accumule, ce qui force le cœur et le rein, déjà affaibli, à travailler plus. »

 


C’est pour cette raison qu’il est recommandé à ces malades de limiter au maximum leurs apports en sel pour solliciter le moins possible leurs reins. L’intérêt du ténapanor serait donc d’offrir aux reins de ces malades un peu de répit en éliminant le sel en amont, via le système digestif sans pour autant bouleverser leur alimentation.

 

Des effets secondaires éliminés avec le médicament

Les études de phase 2, qui doivent attester de la sécurité de la molécule chez les insuffisants rénaux sont déjà en cours et la société Ardelyx a signé un accord de développement du tenapanor avec le laboratoire pharmaceutique AstraZeneca. Le concept du médicament non absorbé par l’intestin et éliminé par voie digestive rend Dominique Charmot très confiant quant aux possibles effets secondaires.


Ecoutez Dominique Charmot
 : « On ne bloque jamais complètement l’absorption du sodium dans l’intestin. Donc les effets secondaires que l’on risque ne sont que du sel dans les selles »

 


Toutes les molécules en cours de développement dans cette entreprise de biotechnologie reposent sur ce même concept : agir dans l’intestin, sans être absorbé dans l’organisme pour limiter ainsi les possibilités de toxicité et d’effets secondaires.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité