Publicité

QUESTION D'ACTU

Différence de composition et de quantité

Fille ou garçon, le lait maternel n'est pas le même

Une nouvelle étude révélée vendredi montre que la composition et la quantité de lait maternel varient en fonction du sexe des nourrissons.

Fille ou garçon, le lait maternel n'est pas le même Vladimir Godnik / Mood /REX/SIPA

  • Publié 15.02.2014 à 12h24
  • |
  • |
  • |
  • |


Le composition du lait maternel diffère selon que les mères donnent naissance à un garçon ou une fille révèle une étude américaine. Elle démontre que la quantité de lait produit est également un facteur variant en fonction du sexe du bébé. Les petits garçons ont du lait plus riche en graisses et en protéines, donc plus énergétique, tandis que les petites filles obtiennent de plus grandes quantités de lait.

Katie Hinde, une biologiste de l’Université de Harvard, a fait cette révélation lors d’une présentation à la conférence annuelle de l’Association américaine pour l’avancement de la science (AAAS) réunie à Chicago du 13 au 17 février. Elle a admis que pour l'instant il y avait de nombreuses hypothèses mais pas d'unanimités sur les raisons expliquant pourquoi les mères produisent des laits différents en fonction du sexe de leur nourrisson.

Accélerer le développement pour permettre une reproduction plus jeune

Une des explications pourrait être trouvée chez les singes rhésus. En effet, les femelles de cette race de singe produisent elles aussi des laits différents en fonction du sexe de leurs progénitures. La femelle a ainsi tendance à produire plus de calcium dans son lait destiné à des bébés singes femelles. "Cela permet aux mères de donner plus de lait à leurs filles ce qui va permettre d’accélerer leur développement pour commencer à se reproduire plus jeune ", explique la biologiste de l’évolution. Les mâles n’ont pas besoin de parvenir à la maturité sexuelle aussi vite que les femelles, donc les bébés singes mâles sont nourris moins longtemps que leurs soeurs. Ils passent donc davantage de temps à jouer et ont de ce fait besoin d’un lait plus énergétique.

Les vaches ont également une production de lait qui varie en fonction du sexe des veaux : une recherche menée sur 1,49 million de vaches a montré qu’au cours de deux cycles de lactation de 305 jours, elles ont produit en moyenne 445 kilos en plus de lait quand elles donnaient naissance à des femelles comparativement à des mâles. 

Si aucune explication définitive n'a pu être apportée pour expliquer ce différentiel chez les humains, il y a des indications montrant que tout est déjà programmé quand le bébé est encore dans le ventre de sa mère.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité