Publicité

QUESTION D'ACTU

Les vertus du lait maternel


  • Publié 07.03.2012 à 16h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L’Organisation Mondiale de la Santé  s’inquiète : les enfants sont de moins en moins nourris au sein et c’est préjudiciable pour leur santé ! 

Dans le monde, seulement 40% des nourrissons de moins de 6 mois sont nourris au sein, déplore l’Organisation Mondiale de la Santé qui conseille vivement un allaitement maternel exclusif jusqu’à cet âge là.  L’OMS estime que c’est l’alimentation la mieux adaptée à l’enfant jusquà 6 mois, même si les laits que l’on dit maternisés se rapprochent de plus en plus de celui de la mère. Et revenir à l’allaitement permettrait de sauver, toujours dans le monde, près d’un million de vies d’enfants. A noter que la France ne donne pas l'exemple : seul un enfant sur 10 est encore nourri au sein à 1 mois et 30% des femmes y renoncent avant même la naissance de leur bébé.

 

Mais qu’est ce qu’apporte à l’enfant l’allaitement par rapport au lait artificiel ?

Des anticorps entre autres, car le lait maternel en est très riche et protège le bébé contre des infections fréquentes à cet âge comme les diarrhées et les pneumonies. C'est un avantage primordial dans les pays en voie de développement. Au niveau de la digestion, s’il ne change rien pour les coliques du nourrisson , sa composition est parfaitement adaptée aux capacités du bébé. Et la composition évolue avec l’âge de l’enfant. De plus, des études ont montré que le risque d’apparition de l’asthme est réduit si on prolonge au moins jusqu’à 4 mois un allaitement maternel exclusif, risque réduit aussi d’obésité et de diabète lorsque l’enfant sera plus grand.

 

Au niveau psychologique, on dit toujours que mère et enfant se portent mieux !

Oui l’allaitement est un moment d’échange privilégié et permet de renforcer le développement psychologique et affectif de l’enfant. Et maintenant on sait un peu mieux pourquoi : au moment de l’allaitement, une hormone , l’ocytocine, est secrétée par la mère. C’est l’hormone de l’attachement que l’on retrouve aussi chez les animaux... mais également dans la relation amoureuse.

Dernier avantage pour la mère : allaiter diminue le risque d’avoir un cancer du sein . C’est pourquoi les religieuses qui sont censées n’avoir jamais allaité, sont plus à risque de développer un cancer .

 

Il faut donc inciter les femmes à le faire ?

Inciter oui , forcer jamais , le résultat peut être catastrophique !

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité