Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude américaine

La consommation de café des enfants a doublé en 10 ans

73% des jeunes américains consomment tous les jours de la caféine. S'ils délaissent un peu les sodas, les ados boivent plus de café et de boissons énergisantes. 

La consommation de café des enfants a doublé en 10 ans  POUZET/SIPA

  • Publié 11.02.2014 à 18h49
  • |
  • |
  • |
  • |


Près de 3 enfants et adolescents sur 4 consomment un ou plusieurs produits contenant de la caféine quotidiennement. D’après une étude menée par les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) et la Food and Drug Administration (FDA) sur plus de 22 000 enfants et publiée dans la revue Pediatrics, même si ce chiffre est stable depuis au moins 1999, il semble que les habitudes de consommation des jeunes aient cependant changé.
Alors qu’au début des années 2000, les apports en caféine dans cette population étaient essentiellement issus des sodas, au fil des années, les enfants se seraient tournées vers d’autres produits, notamment les boissons énergétiques et le café. De nouvelles tendances qui préoccupent les spécialistes de la santé infantile.  

 

Moins de sodas, plus de café
La bonne nouvelle dans cette étude, est qu’au moins, en matière de soda, les enfants et les adolescents semblent avoir freiné leur consommation. Les messages visant à expliquer que ce type de boissons gazeuses contiennent trop de sucre et les interdictions de vendre ces produits trop sucrés dans les écoles auraient produit leurs effets. 

En effet, ces résultats montrent que dans la tranche 2-11 ans, alors qu’ils étaient 62 % à boire des sodas tous les jours en 1999, en 2010 ils n‘étaient plus que 38% seulement. Cependant, les données publiés par les autorités américaines mettent simultanément en évidence un problème nouveau : la consommation de café chez les enfants a elle, doublé durant la même période. Passant de 10% des jeunes consommant du café tous les jours en 1999 à 24% en 2010. En revanche, la consommation de thé serait restée stable, demeurant toutefois la 2ème source de caféine chez les enfants.

 

Le boom des boissons énergisantes

Mais ce qui inquiète le plus les auteurs de cette étude, c’est la consommation de boissons énergisantes dans cette population. Alors qu’en 1999, les données concernant ces produits étaient quasiment inexistantes, les chiffres pour l’année 2010 montrent que ces boisson représentent 6% de l’apport en caféine des jeunes. Pour ces chercheurs, ces changements de consommation pourraient s’expliquer par la perception croissante que les sodas sont très liés à l'obésité, mais aussi parce que le café et les boissons énergisantes sont plus en plus attrayantes pour un jeune palais. Bien que les enfants reçoivent désormais moins de caféine par les sodas,ces nouveaux résultats suggèrent que les parents devraient néanmoins garder un oeil sur les autres sources potentiellement de caféine consommées par leur progéniture. Enfin, ces chercheurs regrettent que l'étude n’ait pas mis en évidence le fait que les enfants aient remplacé les boissons caféinées par des boissons plus saines, tels que l'eau tout simplement.

 

La caféine n’a aucune valeur nutritive à cet âge
L’American Academy of Pediatrics déconseille la consommation de caféine chez les enfants et les adolescents en raison de ces effets potentiellement nocifs tels que l’augmentation de la fréquence cardiaque ou de la pression artérielle. Le Dr Stephen Daniels, président du comité de nutrition de cette Société savante a même déclaré que la caféine n'avait aucune valeur nutritive et qu’il n'y avait pas de données fiables sur ce qui pourrait être la dose journalière sûre pour les enfants. 

Selon lui, à ce jour, les preuves affirmant que les jeunes enfants peuvent consommer régulièrement et surtout en toute sécurité de la caféine sont clairement insuffisantes. Par conséquent, il conseille aux parents de limiter, tant que possible, leur consommation. Enfin, dans un communiqué à propos de cette publication, la FDA a tenu à préciser que la caféine alimentaire ne se limite pas aux boissons. A titre d’exemple, elle explique que cette substance est également un ingrédient contenu dans certains produits alimentaires comme les gommes, les bonbons et les guimauves.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité