Publicité

QUESTION D'ACTU

En Grande-Bretagne

Brûlure : les enfants victimes des lisseurs de cheveux

Les lisseurs de cheveux et les tasses chaudes sont les principales causes de brûlures des jeunes enfants. Parmi les tout petits, l'âge le plus à risque se situe entre 9 mois et 1 an.

Brûlure : les enfants victimes des lisseurs de cheveux

  • Publié 04.02.2014 à 13h32
  • |
  • |
  • |
  • |


Attention Mesdames, car les lisseurs de cheveux, plus communément appelés "BaByliss" ne sont pas des objets anodins. En effet, selon une étude britannique publiée dans les Archives of disease in childhood, les défrisants seraient responsables de nombreuses brûlures graves chez les enfants. C'est le constat fait au sein des trois principales unités de brûlures britanniques, ainsi qu'auprès de cinq services d'urgence du Royaume-Uni.

5 % des brûlures graves des enfants
Une équipe de chercheurs, dirigée par le Pr Alison Kemp de l'Université de Cardiff, a examiné les dossiers médicaux de 1215 enfants âgés de moins de 16 ans, et qui ont été reçus à l'hôpital avec des brûlures graves au Royaume-Uni, et en Irlande entre Juillet 2008 et Décembre 2010. Ces chercheurs ont constaté que 57 d'entre eux ( 4,7 % du total) s'étaient brûlé avec un défrisant pour cheveux. Par extrapolation, ces scientifiques indiquent que plus de 1100 enfants sont traités à l'hôpital pour des brûlures causées par des BaByliss en Angleterre et au Pays de Galles chaque année.

Des dispositifs atteignant rapidement 175°C
Ces appareils atteignent en effet rapidement des températures de 175°C. Ils restent chauds jusqu'à huit minutes après avoir été éteints. D'après ces auteurs, il y a un « potentiel à explorer pour modifier la conception des produits afin d'assurer au mieux la sécurité de bébé. » Et ces derniers de rajouter qu'« ils doivent bien évidemment toujours être gardés hors de la portée des enfants. »
Car « le pic de prévalence chez les nourrissons commence dès neuf mois, lorsque la mobilité des tout petits commence. Les enfants explorent dès lors leur environnement sans la prise de conscience des dangers », indique l'équipe de Cardiff. La prévalence de ces brûlures chûte de façon spectaculaire vers trois ans, âge qui d'après les chercheurs coïncide avec une conscience cognitive accrue des dangers et de la chaleur. 
En outre, la hauteur moyenne d'un enfant d'un an est d'environ 75 cm, ce qui représente à peu près la même hauteur que la table de la salle à manger, ou celle des surfaces de travail de cuisine.

Les boissons chaudes, danger numéro 1
Par ailleurs, face aux dangers d'une maison, d'autres objets situés bien souvent sur la table sont plus à rique que le fer à lisser. Les boissons chaudes sont la cause la plus fréquente de brûlures chez les enfants, près de la moitié d'entre eux ( 48 % ). C'est notamment le cas lorsque de jeunes enfants tirent la boisson chaude vers eux. Dans ce cas, ces accidents leur causent alors bien souvent des brûlures au visage, sur les bras, ou encore sur le torse.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité