Publicité

QUESTION D'ACTU

Alimentation du nourrisson

Vitamine D aux bébés : les conseils de l'ANSM pour éviter les fausses-routes

Pour éviter les risques de fausse route lorsqu'on donne de la vitamine D à son bébé, l'ANSM diffuse à l'attention des parents des fiches de bonnes pratiques.

Vitamine D aux bébés : les conseils de l'ANSM pour éviter les fausses-routes Crédit : ANSM

  • Publié 29.11.2013 à 15h28
  • |
  • |
  • |
  • |


Donner des compléments en vitamine D à son bébé ne doit pas se faire à la légère. Il faut notamment administrer avant la tétée ou le biberon, et exclusivement à l’aide de la pipette doseuse fournie dans la boîte. Cela doit se faire avec le bébé éveillé et installé en position semi-assise. Ses conseils de bonnes pratiques ont été diffusés jeudi par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).
Cette action fait suite à des signalements, de malaise ou de fausse-route chez des nourrissons, notamment des nouveau-nés prématurés. Pour minimiser les risques, l’ANSM avec le laboratoire CRINEX, qui commercialise les produits UVESTEROL D 1500 UI/ mL et UVESTEROL Vitaminé ADEC, a conçu des fiches pratiques qui pourront être remises aux parents par le pharmacien ou le médecin.

Pourquoi donner de la vitamine D ?
La supplémentation en vitamine D est recommandée pour les bébés qui sont allaités car en moyenne le lait maternel ne contient que 50 unités de vitamine D par litre, alors que le nourrisson a besoin de 1000 unités par jour. Pour mémoire, la vitamine D permet la fixation du calcium dans les os. Cette hormone peut être fabriquée par l’organisme.
Mais cette fabrication nécessite un facteur essentiel : le soleil. S’exposer les bras et le visage 15 à 30 minutes par jour suffit à fournir la quantité nécessaire pour l’organisme. Evidemment, cette exposition n’est pas recommandée pour les nourrissons. Dans ce cas, l’apport en vitamine D, pour éviter le « rachitisme », se fait grâce à l’alimentation. Lorsque le bébé est exclusivement allaité, ce qui est recommandé jusqu’à l’âge de six mois par l’Organisation mondiale de la santé, les médecins et les pédiatres prescrivent alors une supplémentation en vitamine D. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité