Publicité

QUESTION D'ACTU

Neurosciences

Pourquoi le bruit de la roulette du dentiste fait peur

Comprendre comment le cerveau réagit aux bruits de la roulette du dentiste pourrait permettre de mettre davantage à l'aise les patients.

Pourquoi le bruit de la roulette du dentiste fait peur John Ehlke/AP/SIPA

  • Publié 11.11.2013 à 16h44
  • |
  • |
  • |
  • |


Si le bruit d'une roulette de dentiste vous donne des sueurs froides, cet article va vous intéresser. En particulier, si vous voulez savoir ce qui se passe dans votre cerveau lorsque vous entendez ce bruit si peu... réconfortant. Une étude japonaise s'est focalisée sur l'influence du bruit des instruments des dentistes sur l'activité neuronale.
Pour cela Hiroyuki Karibe, de l'université dentaire de Tokyo, a demandé à un groupe 21 femmes et 13 hommes agés entre 19 et 49 ans d'indiquer à quel point ils craignaient d'aller chez le dentiste. En fonction des résultats, l'auteur de l'étude a classé ces personnes en deux groupes : ceux qui ont une très grande peur du dentiste et ceux qui n'en ont peu ou pas d'appréhension. « Le chercheur a ensuite placé les participants dans un appareil d'IRM fonctionnelle tout en leur passant une série de sons, y compris les bruits de roulettes dentaires en train de percer, et d'appareils de sussions en train d'aspirer », indique le quotidien anglais The Guardian qui rapporte la découverte.


« Tous les participants étaient isolés dans l'IRM quand nous leur avons diffusé les différents bruits, donc nous ne pouvions pas savoir [de quelle manière] ils réagissaient aux sons. Mais nous avons pu observer leurs différentes réactions grâce à l'activité de leur cerveau », a expliqué le Pr Karibe lors de la « Society for Neuroscience Meeting » (la Conférence de l'association pour les neurosciences) qui a eu lieu dimanche à San Diego.

Des réponses neuronales très différentes
Et cette étude a montré que les personnes n'ayant pas peur d'aller chez le dentiste avaient des réponses neuronales aux sons des instruments dentaires très différentes de ceux qui sont très anxieux à l'idée de se rendre chez le dentiste. 

Chez les premiers, les bruits de matériels dentaires faisaient « réagir particulièrement le gyrus temporal supérieur droit et gauche » (lieu de la zone d'audition primaire) comme le note le Guardian. Au contraire, chez les  phobiques du dentiste, les bruits de matériels dentaires entraînaient « une réaction dans une région appelée le noyau caudé gauche », qui joue un rôle majeur dans la mémoire et l'apprentissage.

Cette étude permet donc de mettre en lumière les différences de réaction chez les personnes terrifiées par les dentistes - où le bruit fait réagir une zone de la mémoire qui « pourrait jouer un rôle dans l'apprentissage et le souvenir des bruits d'outils dentaires », souligne le quotidien anglais et pourrait raviver de mauvais souvenirs - et les personnes qui n'en ont pas peur - où le bruit fait réagir une zone liée à l'audition. Le participant comprend à quoi correspond le son, mais n'éprouve pas de sentiment particulier vis-à-vis de ce bruit. Reste désormais à comprendre pourquoi ces zones cervicales réagissent ainsi, et donc pourquoi certains patients ont peur du dentiste plus que les autres.

Les résultats auront toutefois une utilité : « Nous pensons que ces découvertes peuvent être utilisées pour juger l'efficacité d'interventions comme la thérapie du comportement pour des patients qui ont une peur très forte des traitements dentaires », a expliqué le Pr Hiroyuki Karibe. Peut-être une première étape pour guérir ceux qui sont allergiques au dentiste. 


Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité