• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Diagnostic

Cancer de l’endomètre : un scalpel pour détecter les tumeurs en quelques minutes ?

Un bistouri intelligent, mis au point par des chercheurs de l'Imperial College de Londres, permettrait de diagnostiquer ou d’exclure presque instantanément le cancer de l’endomètre.

Cancer de l’endomètre : un scalpel pour détecter les tumeurs en quelques minutes ? busracavus/iStock




L'ESSENTIEL
  • Le cancer de l’endomètre est la 4ème cause de cancer chez la femme en France.
  • Cette maladie a touché 8.224 nouvelles personnes en 2018.
  • Cette tumeur se manifeste par des saignements vaginaux après la ménopause ou en dehors des périodes de règles avant la ménopause.

"iKnife". C’est le nom du scalpel intelligent élaboré par des scientifiques de l'Imperial College de Londres. Cet outil, qui utilise des "méthodes électro chirurgicales", fonctionne en coupant un tissu "tout en délivrant un courant électrique, chauffant au fur et à mesure qu'il coupe". Dans le détail, ce bistouri capture et examine ensuite la vapeur qui se dégage, en utilisant une technique appelée "spectrométrie de masse", pour déceler tout "indicateur de cancer".

150 biopsies d'endomètre ont été prélevées et analysées

Il a été démontré que ce scalpel identifiait correctement différents types de tissus, notamment ceux des poumons, du côlon et du foie. Dans une récente étude, publiée dans la revue Cancer, les chercheurs ont voulu savoir si ce bistouri était capable de détecter avec précision la présence de cellules cancéreuses dans l’endomètre.

"Les retards dans le diagnostic et le traitement du cancer de l'endomètre ont un impact négatif sur la survie des patients", ont-ils indiqué. Pour les besoins des travaux, l’équipe a recruté 150 femmes. Dans le cadre de la recherche, un échantillon de tissus a été prélevé dans leur endomètre par biopsie à l'aide d'un dispositif, appelé "Pipelle", et a ensuite été analysé.

Cancer de l’endomètre : le scalpel a détecté les tissus malins à 89 %

"Le iKnife a différencié les tissus de l’endomètre normaux et malins sur la base des spectres phospholipidiques différentiels", peut-on lire dans l’étude. D’après les résultats, le bistouri intelligent peut distinguer, en seulement quelques minutes, les tissus utérins normaux et cancéreux avec une précision diagnostique de 89 %.

"Cet outil a le potentiel de révolutionner complètement la manière dont nous prenons en charge les femmes vues dans les cliniques d'accès rapide, qui ont été envoyées en raison de saignements vaginaux anormaux pour un diagnostic potentiel de cancer de l'endomètre. Grâce à sa grande précision diagnostique, nous pourrions immédiatement rassurer les femmes sur la très faible probabilité qu'elles aient un cancer si le résultat de l'iKnife est négatif, et accélérer les tests, les scanners et les traitements supplémentaires pour les femmes dont les biopsies indiquent la présence d'un cancer. Cela pourrait se faire en attendant la confirmation de la pathologie", a déclaré Sadaf Ghaem-Maghami, auteur des travaux, dans un communiqué.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES