• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Grossesse

Les bébés réagissent au goût et à l'odeur dans le ventre de leur maman

Des chercheurs anglais ont enregistré pour la première fois des preuves directes que les bébés réagissent aux différentes odeurs et aux goûts durant la grossesse, en analysant leurs expressions faciales.

Les bébés réagissent au goût et à l'odeur dans le ventre de leur maman Zffoto/iStock


  • Publié le 22.09.2022 à 20h15
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Au moment de la grossesse, une alimentation équilibrée et sans alcool est fortement recommandée. Certains aliments sont à privilégier, car ils apportent des vitamines et nutriments indispensables au bébé : folates ou vitamine B9 en début de grossesse, puis calcium, vitamine D, fer, sucres lents notamment.
  • Habituer les bébés à des saveurs d'aliments sains durant la grossesse pourrait influencer leurs préférences une fois nés, selon l'hypothèse des chercheurs de cette nouvelle étude.

Les chercheurs ont observé comment les fœtus réagissent aux goût de la carotte ou du chou frisé juste après leur ingestion par leur mère. Les fœtus exposés aux saveurs de carotte ont montré plus d’expressions faciales souriantes tandis que ceux qui ont goûté le chou frisé ont présenté davantage d’expressions tristes. Des réactions spectaculaires que les chercheurs ont eu la joie de partager avec les futurs parents.

Goût, odorat : mieux comprendre leur développement chez l’humain

Ce sont les résultats d’une étude menée par le laboratoire de recherche fœtale et néonatale de l'université de Durham, au Royaume-Uni, qui a été publiée dans la revue Psychological Science. Des échographies 4D de 100 femmes enceintes âgées de 18 à 40 ans ont été réalisées pour voir comment les bébés réagissent aux différentes saveurs des aliments consommés par leurs mères. Les échographies ont été effectuées à 32 semaines et 36 semaines de grossesse.

Les mères ont reçu une seule capsule contenant environ 400 mg de poudre de carotte ou 400 mg de chou frisé environ 20 minutes avant chaque analyse. Il leur a été demandé de ne consommer aucun aliment ou boisson aromatisée une heure avant leur examen. Les réactions faciales observées dans les deux groupes exposés à ces saveurs, par rapport aux fœtus d'un groupe témoin qui ne l’étaient pas, ont montré que l'exposition à une petite quantité de saveur de carotte ou de chou frisé était suffisante pour stimuler une réaction.

Leurs découvertes pourraient approfondir notre compréhension du développement des récepteurs du goût et de l'odorat chez l’humain. Les humains ressentent la saveur à travers une combinaison de goût et d'odeur. Chez les fœtus, on pense que cela pourrait se produire en inhalant et en avalant le liquide amniotique dans l'utérus.

Des préférences gustatives influencées par l'alimentation de la mère ?

Les chercheurs affirment que leurs découvertes pourraient également aider à informer les mères sur l'importance du goût et d'une alimentation saine pendant la grossesse. En effet, ils supposent que les choix alimentaires des femmes enceintes pourraient influencer les préférences gustatives des nourrissons après la naissance et avoir potentiellement des conséquences sur les habitudes alimentaires futures du bébé. Pour le fœtus, une exposition répétée à certaines saveurs en fonction de ce que mange régulièrement la mère pourrait conduire à des préférences gustatives à long terme. Par exemple, les femmes enceintes pourraient habituer leur futur enfant à des saveurs “moins aimées” d’aliments pourtant bons pour la santé comme le chou frisé, avant même leur naissance.

Mais cela reste une hypothèse. La prochaine étape consiste à examiner si les fœtus montrent moins de réponses négatives à ces saveurs au fil du temps. Cela signifierait que l’exposition répétée à une certaine saveur conduirait à une plus grande acceptation lorsque les bébés les goûtent pour la première fois après leur naissance.

Une nouvelle étude de suivi avec ces mêmes bébés a d’ailleurs été entreprise afin de voir si l'influence des saveurs sur les fœtus affecte leur acceptation de différents aliments après leur naissance.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES