• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Dépression

Dîner : sauter le repas du soir améliore notre santé mentale

Manger uniquement durant la journée réduit le risque de souffrir de symptômes de dépression et d'anxiété.

Dîner : sauter le repas du soir améliore notre santé mentale Antonio_Diaz/iStock


  • Publié le 13.09.2022 à 19h01
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les travailleurs de nuit sont responsables de nombreux services hospitaliers, du travail en usine et d'autres services essentiels.
  • Ils présentent un risque de dépression et d'anxiété de 25 à 40 % plus élevé.

L’heure des repas peut avoir un impact négatif sur l'humeur et le bien-être émotionnel. C’est ce qu’ont révélé des scientifiques du Brigham and Women's Hospital (États-Unis) dans une étude publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences. Dans le cadre des recherches, ils ont voulu évaluer la vulnérabilité de l’humeur des êtres humains lorsqu’ils travaillent la nuit.

19 adultes suivis durant 14 jours

Pour mener à bien leurs travaux, les chercheurs ont recruté 19 personnes (12 hommes et 7 femmes) et les ont suivis pendant 14 jours. Les participants ont été soumis à un protocole de désynchronisation et ont été placés dans une pièce où la lumière était tamisée pendant quatre "journées" de 28 heures, de sorte qu'au quatrième "jour", leurs cycles comportementaux étaient inversés de 12 heures, simulant le travail de nuit et provoquant un désalignement circadien.

Les volontaires ont été répartis au hasard dans différents groupes. Les membres du premier groupe mangeaient durant la journée et le soir. Les autres prenaient leurs repas selon un cycle de 28 heures, ce qui les amenait à manger à la fois la nuit et le jour, comme les travailleurs de nuit. Les personnes faisant partie du dernier pouvaient se nourrir uniquement pendant la journée. L'équipe a évalué toutes les heures l’humeur des participants, en particulier les signes liés à la dépression et à l'anxiété.

Manger uniquement la journée, c’est bon pour le moral !

D’après les résultats, l'heure des repas affectait de manière significative les niveaux d'humeur des participants. Après l’expérience, les adultes ayant pris des repas durant la journée et le soir présentaient des signes dépressifs (26,2 %) et anxieux (16,1 %) plus élevés que lors de l'évaluation initiale. En revanche, aucun changement d'humeur n'a été observé chez les volontaires ayant mangé uniquement durant la journée. Selon les auteurs, les participants dont le décalage circadien était le plus important ont présenté des symptômes dépressifs et anxieux plus marqués.

"Le moment des repas apparaît comme un aspect important de la nutrition qui peut influencer la santé physique. Mais le rôle causal du moment de la prise alimentaire sur la santé mentale reste à confirmer. De futures recherches sont nécessaires pour établir si la modification des heures de repas peut aider les personnes souffrant de troubles dépressifs et d’anxiété et les prévenir chez les travailleurs de nuit", a déclaré Sarah L. Chellappa, auteure de l’étude, dans un communiqué.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES