• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Santé parodontale

Une bonne santé dentaire protège contre le déclin cognitif et la démence

Une mauvaise santé parodontale et la perte de dents peuvent augmenter le risque de déclin cognitif et de démence, d'après des chercheurs.

Une bonne santé dentaire protège contre le déclin cognitif et la démence Marina Demeshko/iStock


  • Publié le 09.09.2022 à 12h15
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Plus de 50 millions de personnes sont touchées par la démence dans le monde.
  • La démence est un syndrome caractérisé par un déclin cognitif progressif et une incapacité fonctionnelle.

On connaissait les facteurs de risque "modifiables" de démence et de déclin cognitif comme une mauvaise alimentation, le tabagisme… Un autre facteur de risque, le mauvais état des dents et de leurs tissus de soutien (os et gencives), n’a été exploré que récemment avec un niveau de preuves encore limitées.

Augmentation de 23%

Une nouvelle étude apporte cependant à ce sujet de nouvelles informations : en effet, grâce à une analyse, publiée dans le Journal of the American Geriatrics Society, menée sur 47 études, on apprend qu’une mauvaise santé parodontale était associée à une augmentation de 23 % du risque de déclin cognitif et de 21 % du risque de démence. La perte de dents seule était liée à une augmentation de 23 % du risque de déclin cognitif et de 13 % du risque de démence.

Inflammation

Une mauvaise santé bucco-dentaire peut être reflétée par une parodontite, soit une inflammation des tissus de soutien des dents qui, dans les cas graves, entraîne la perte des dents et qui touche environ 10 à 15 % de la population adulte mondiale

Mais elle peut également consister en une perte des poches parodontales profondes, causée par la destruction des tissus de support de la dent, dont l'os, ou encore une perte d'os alvéolaire qui entoure la racine dentaire.

Rôle déterminant

La santé parodontale joue un rôle déterminant dans plusieurs maladies comme le diabète et les maladies cardiovasculaires et son lien avec la santé mentale devrait faire l’objet de davantage de recherche dans le futur, car c’est un sujet en pleine évolution, indiquent les chercheurs.

"D'un point de vue clinique, nos résultats soulignent l'importance de la surveillance et de la gestion de la santé parodontale dans le contexte de la prévention de la démence, bien que les preuves disponibles ne soient pas encore suffisantes pour indiquer des moyens clairs d'identification précoce des personnes à risque et les mesures les plus efficaces pour prévenir la détérioration cognitive", indiquent-ils.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES