• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Quotient intellectuel supérieur

Adultes surdoués : ce qu'il faut savoir

En raison de leur quotient intellectuel plus élevé, le cerveau des adultes surdoués traite les informations plus rapidement. Cette particularité peut avoir des conséquences importantes sur leur quotidien.

Adultes surdoués : ce qu'il faut savoir jittawit.21/iStock


  • Publié le 10.09.2022 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • 2,3 % de la population française auraient un quotient intellectuel (QI) supérieur à 130
  • La référence généralement utilisée pour classer une personne dans les surdoués est un QI de 130

Selon le rapport gouvernemental « La scolarisation des élèves intellectuellement précoces », remis au ministère de l'Éducation nationale en 2002, 2,3 % de la population française auraient un quotient intellectuel (QI) supérieur à 130, soit un peu moins d'un individu sur quarante. 130 est la référence généralement utilisée pour classer une personne dans les surdoués. Ce QI est déterminé par des tests verbaux et de performance. A environ 100, on se situe dans la norme. Un QI entre 110 et 115 correspond à une scolarité normale jusqu'au baccalauréat. Par contre, en dessous de 80 ans, la scolarité ne sera pas normale.

Cependant, ce quotient doit être estimé en fonction de ses limites : le quotient pour un sujet donné varie en fonction de l'âge, de la qualité et du type de tests, des circonstances, etc. Néanmoins, en plus d'examens cliniques, cette donnée chiffrée est toujours utile pour diagnostiquer les patients surdoués. Outre le QI, que signifie vraiment ce qualificatif ? Comment cela se traduit-il dans le quotidien de ces adultes ?

Le cerveau traite les informations plus rapidement

Le QI élevé des personnes surdouées ne veut pas dire qu'elles ont plus de neurones, cela signifie simplement qu'elles reçoivent et traitent les informations plus rapidement que les autres. Tout le monde les perçoit par un ou plusieurs des cinq sens – la vue, l'odorat, le goût, l'ouïe et le toucher – mais, chez les surdoués, ces informations atteignent plus vite le cerveau. Une fois à l'intérieur, elles y voyagent également beaucoup plus rapidement. Ainsi, les surdoués ne sont pas malades, mais ils ont de réelles différences avec les autres adultes, notamment en termes de perception et d'analyse. Ces différences peuvent avoir des implications sur leur vie quotidienne, qui varient d'une personne à l'autre.

Certaines personnes surdouées ne ressentent aucune différence par rapport aux autres. Par conséquent, leur vie est similaire à celle de la plupart des adultes. D'autres, en revanche, éprouvent une impression de décalage, qui peut se manifester de diverses façons et dans différentes sphères de leur vie personnelle et professionnelle. Du côté négatif : un mal être et un sentiment de ne pas être comme les autres sont souvent présents dans le témoignage des personnes surdouées. Mais les points positifs sont nombreux : envie d'apprendre, excellente mémoire, rapidité d'analyse, et même dans certains cas, une capacité à s'émerveiller bien plus grande que la moyenne.

Chez l’adulte, seul un psychologue peut poser le diagnostic

De nombreux surdoués sont diagnostiqués étant enfants, mais il est également possible que la spécificité ne soit découverte qu'à l'âge adulte. Certains signes peuvent mettre la puce à l’oreille, comme l'hypersensibilité, des états anxieux récurrents, voire un perfectionnisme très poussé.

En cas de doute et de gêne, il est nécessaire de consulter un psychologue, car il est le seul praticien habilité à établir un tel diagnostic. Pour ce faire, il effectuera des tests et des évaluations psychologiques sur le patient. Mais pas de frayeur à avoir si le diagnostic est positif, de nombreuses personnes surdouées le vivent très bien. Si vous n'en avez pas autour de vous, vous connaissez certainement des personnalités publiques surdouées comme Shakira, Emma Watson, Matt Damon ou encore Ben Affleck !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES