Publicité

QUESTION D'ACTU

Psychologie

Enfants surdoués : comment les suivre ?

Contrairement aux idées reçues, certains enfants surdoués sont en échec scolaire et rejettent l'école. On estime qu'il y en aurait un à deux par classe en France. Comment les repérer ? Et surtout, comment les suivre ? 

Enfants surdoués : comment les suivre ? gpointstudio /istock

  • Publié 24.04.2018 à 06h45
  • |
  • |
  • |
  • |


On estime que 900 000 enfants sont surdoués en France, soit un à deux enfants par classe. Contrairement aux idées reçues, certains d'entre eux sont en échec scolaire et rejettent l'école. Principalement parce les enfants précoces s'ennuient en classe et se sentent en décalage avec les autres. Incompris, hypersensibles et souvent déçus du système scolaire qui ne correspond pas à leurs attentes, les enfants surdoués décrochent vite : un sur trois n'aura pas son bac.

Le profil d'un enfant surdoué

Le retranchement sur lui-même rend l'enfant à haut potentiel difficile à repérer. Il n'est pas forcément le premier de la classe, mais peut au contraire l'enfant turbulent et dissipé. L'enfant précoce est d'abord un bébé très éveillé : il a marché autour de 12 mois, s’exprimait ce-orrectement à 2 ans, et avait à l'âge de 3 ans le vocabulaire d’un enfant de 7 ou 8 ans. Il a su lire avant l’entrée en cours préparatoire et a posé des milliers de questions, en particulier du sens de la vie. 

Leur écriture est souvent mauvaise parce que la motricité de leur main ne suit pas la rapidité du développement intellectuel. Ils sont incapables de mettre leurs lacets, mais vous demande ce qu’il y a après la mort. Ses sens sont également exacerbés : sa vue est plus large, son ouïe lui permet d’écouter plusieurs conversations à la fois, son odorat est ultra-sensible... En résumé, il a des questions d’adultes et des besoins affectifs d’enfant.

Comme les suivre ?

C’est généralement par le passage d’un test de QI (quotient intellectuel) auprès d’un psychologue compétent que la précocité est mesurée. On peut dépister les enfants à partir de 2 ans mais les tests ne seront véritablement fiables qu'à partir de 6 ou 7 ans. On considère que l’enfant est précoce dès que son QI atteint 120-125.

L'important est la prévention : il est important de ne pas se fier aux apparences face à un enfant en échec scolaire, mais d'être attentif à ses centres d'intérêts, à son élocution, à son attitude et à son interaction sociale. Les enfants surdoués ont besoin d'être encadrés : soit de sauter une classe, soit de changer d'établissement. 

Retrouvez notre émission sur le sujet des enfants surdoués : le Dr Olivier Revol, neuro-pédopsychiatre, chef du Centre des troubles des apprentissages à l'hôpital neurologique de Lyon et Roberta Poulin, présidente de l'ASEP (Association Suisse pour les Enfants Précoces) étaient les invités du Dr Jean-François Lemoine dans l'émission C notre Santé (CNS). 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité