• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Trouble du déficit de l'attention

TDAH : la nouvelle piste de la stimulation transcrânienne à domicile

Un traitement médicamenteux psychostimulant est souvent prescrit aux adultes souffrant d'un trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). Une stimulation transcrânienne à courant continu pourrait cependant être envisagée pour améliorer l'attention et remplacer les médicaments. 

TDAH : la nouvelle piste de la stimulation transcrânienne à domicile Istock - Pheelings Media


  • Publié le 01.09.2022 à 17h12
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Un traitement médicamenteux est généralement prescrit afin d’améliorer les capacités cognitives chez un adulte touché par le TDAH.
  • Une stimulation transcrânienne à courant continu (tDCS) pourrait être une alternative aux médicaments psychostimulants d'après une nouvelle étude.

Le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) est un trouble du neurodéveloppement fréquent qui peut se manifester par des erreurs d’inattention, des difficultés à maintenir l’attention de manière soutenue, à organiser, commencer et finir une tâche, des oublis ou encore une tendance à égarer ses objets. Ce trouble concerne aussi bien les enfants que les adultes. 

Une alternative aux médicaments psychostimulants 

Un traitement médicamenteux est généralement prescrit afin d’améliorer les capacités cognitives chez un adulte touché par le TDAH. À l’avenir, une stimulation transcrânienne à courant continu (tDCS) pourrait être une alternative aux médicaments psychostimulants. C’est en tout cas ce que suggère une récente étude publiée dans la revue JAMA Psychiatry. 

Pour les besoins des recherches, le Docteur Douglas Teixeira Leffa et ses collègues de l’Université Federal di Rio Grande (Brésil) ont recruté 64 adultes souffrant de TDAH modéré à sévère non-traité par psychostimulants. Les travaux ont été menés de juillet 2019 à juillet 2021. 

Une amélioration de l’attention chez les patients atteints par le TDAH

La tDCS est une technique non invasive de neuromodulation qui repose sur le passage d’un courant électrique de faible intensité à travers une zone cérébrale grâce à des électrodes positionnées sur le crâne, plus précisément sur le cortex préfrontal dorsolatéral droit et gauche. Cette zone est impliquée dans des processus cognitifs importants tels que la mémoire, l’attention et la gestion du temps. 

L’équipe scientifique a indiqué aux patients comment positionner les électrodes avant de débuter l’expérience. Ce dispositif a ensuite été mis en place au domicile des patients pendant quatre semaines et les séances quotidiennes ont duré 30 minutes.

D’après les conclusions de l’étude, l’utilisation de la tDCS a eu des effets positifs sur l’attention des patients adultes. Cependant, ces résultats doivent encore être étudiés et validés par un comité de pair pour confirmer l’efficacité de cette approche non invasive. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES