• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Ecole

Une rentrée des classes en pleine forme

Il faut remettre les pendules à l’heure – c’est le moment ou jamais – pour que la période de rentrée se vive le plus sereinement possible…

Une rentrée des classes en pleine forme Raul_Mellado / iStock


  • Publié le 01.09.2022 à 09h05
  • |
  • |
  • |
  • |


Grands et petits reprennent le chemin de l’école. Donc, tout bon parent qui se respecte se dit qu’il faut remettre de l’ordre dans la vie.

Ecrans et sommeil

Et tout d’abord, il est important qu’enfants et ados décrochent de leurs écrans favoris avant d’aller se coucher. Télé, ordinateur, ou n’importe quel écran avant d’aller se coucher, sont mauvais pour le sommeil. Entre un dernier épisode de dessin animé et des acrobaties sur le canapé, mieux vaut la 2ème solution. Cela a été démontré à plusieurs reprises : les enfants qui passent le plus de temps devant les écrans mettent aussi plus de temps que les autres à trouver le sommeil. 

Les ados ont de toute façon tendance à se coucher plus tard. Il faut se battre contre cela. Les jeunes ont déjà une propension biologique à retarder leur rythme. Mais, selon les spécialistes du sommeil, une activité sur écran risque de majorer encore plus le décalage de phase. Une extinction des feux à 22 h est sans doute exagérée, mais en revanche, se battre pour qu’il y ait une extinction des écrans au moins une demi-heure avant de dormir est essentiel pour avoir une bonne qualité de sommeil.

Petit-déjeuner

Le matin, il faut se battre pour que vos enfants ne partent pas le ventre vide. 

Le petit-déjeuner n’a plus la cote. En 2003, 80% des ados en prenaient un vrai. Aujourd’hui, un sur deux. Ce n’est pas pour autant une catastrophe sanitaire, mais en 2003, on a supprimé la collation à l’école – pour lutter contre le surpoids et l’obésité – et cela signifie que certains enfants n’avalaient rien entre le dîner de la veille et le déjeuner du lendemain. Et les enseignants constatent souvent une baisse de l’attention en fin de matinée.

Que faire ? Déjà, on ne force pas quelqu’un à manger s’il n’a pas faim. On peut l’inciter en lui proposant des aliments variés, en prenant son petit-déjeuner avec lui pour en faire un moment agréable. Et on peut même, pour les ados, lui glisser une barre de céréales dans son sac.

Pour un jeune qui est déjà en surpoids, c’est vrai que le petit-déjeuner est plus important, car sinon, le jeune arrive affamé au goûter et il se rue sur des aliments gras et sucrés. Ceci dit, il faut savoir que nous ne prenons des petits-déjeuners que depuis le 18ème siècle, et que les céréales, inventées par le bon Dr Kellogg, ne sont arrivées, elles, que fin 19ème.

Donc, d’abord, on écoute sa faim et il n’y a pas de menu idéal… Bref, parents, ne soyez pas trop normatifs…

"Range ta chambre"

L’autre grande rengaine des parents en cette rentrée, c’est « range ta chambre ».

En fait, l’association américaine des sciences psychologiques a tout récemment mené des études sur le sujet. Et les résultats vont rassurer les plus désordonnés d’entre nous. Certes, les personnes qui travaillent sur un bureau bien rangé ont tendance à manger plus sainement, à être plus généreuses, etc. Mais, ceux qui cultivent le désordre se montrent en revanche plus créatifs, moins conventionnels.

Toutefois, pas sûr que la créativité soit la qualité première requise pour être le 1er de la classe. Mais pour rassurer les parents qui ont un ado passablement désordonné, rappelons les propos d’Antoine de Saint-Exupéry. Il aurait dit : « Un bureau bien rangé est le signe d’un esprit dérangé » !

Pour ces enfants qui vont inaugurer les nouveaux rythmes scolaires, les chronobiologistes sont d’accord sur un point : la coupure de fin de semaine de 2 jours désynchronise totalement l’horloge biologique des enfants. Résultat, le lundi, ils sont dans le même état qu’un adulte de retour de voyage, en plein décalage horaire !
 Pour l’Académie de médecine : « La semaine de 4 jours est un contre-sens biologique total ». Le fait de raccourcir les journées de classe fait consensus, car les académiciens estiment que 5 h d’apprentissage par jour pour les écoliers, 6 au collège et 7 au lycée, c’est le maximum. Devoirs à la maison compris ! Bref, la réforme va dans le bon sens, même si les spécialistes estiment qu’elle ne va pas assez loin.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES