• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Comportements

Sauter le petit-déjeuner augmente le risque de troubles psychosociaux chez les enfants

Les enfants qui sautent le petit-déjeuner, prennent leur premier repas de la journée en dehors de chez eux ou consomment certains aliments dès le réveil sont plus enclins à souffrir de problèmes comportementaux.

Sauter le petit-déjeuner augmente le risque de troubles psychosociaux chez les enfants gzorgz/iStock


  • Publié le 23.08.2022 à 12h04
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La plupart des troubles affectifs (par exemple, l'anxiété) se développent et surviennent durant l'enfance.
  • Les troubles affectifs sont les principales causes de maladies et d'invalidité chez les enfants et les adolescents.

Les enfants et les adolescents qui prennent un petit-déjeuner sain à la maison ont une meilleure santé psychosociale. C’est ce qu’ont révélé des chercheurs espagnols dans une étude publiée dans la revue Frontiers in Nutrition. Dans le cadre de ces travaux, les scientifiques ont examiné si le petit-déjeuner, les habitudes autour de ce repas et le lieu où il est consommé était associés à des troubles psychosociaux chez les jeunes.

3.772 enfants et adolescents

Pour les besoins des recherches, l’équipe a analysé les données d’une enquête réalisée en 2017. Cette dernière comprenait des questionnaires sur les habitudes de petit-déjeuner et sur la santé psychosociale des enfants, plus précisément sur des caractéristiques comme l'estime de soi, l’humeur et l'anxiété. Ce sondage portait sur 3.772 jeunes espagnols âgés de 4 à 14 ans, mais ce sont leurs parents et leurs tuteurs légaux qui ont rempli les questionnaires.

L’importance de l’endroit et du contenu de l’assiette

D’après les résultats, le fait de prendre un petit-déjeuner en dehors de la maison provoquait des problèmes comportementaux et était presque aussi néfaste que le fait de sauter ce repas. Selon les auteurs, cela pourrait s'expliquer par le fait que les repas consommés à l'extérieur sont souvent moins nutritifs que ceux préparés à la maison.

Les chercheurs ont constaté que le café, le lait, le thé, le chocolat, le cacao, le yaourt, le pain, les toasts, les céréales et les pâtisseries étaient tous associés à un risque moindre de troubles psychosociaux. En revanche, étonnamment, les œufs, le fromage et le jambon étaient liés à des risques plus élevés de problèmes comportementaux.

"Nos résultats renforcent la nécessité de promouvoir non seulement le petit-déjeuner comme faisant partie d'une routine de vie saine, mais aussi le fait qu'il devrait être pris à la maison. De même, pour prévenir les problèmes de santé psychosociaux, un petit-déjeuner comprenant des produits laitiers et/ou des céréales, et minimisant certains aliments d'origine animale riches en graisses saturées, pourrait contribuer à réduire les troubles psychosociaux chez les jeunes", a déclaré José Francisco López-Gil, auteur de l’étude, dans un communiqué.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES