• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Enfants

Plus maman est sévère, plus bébé réagit à la colère !

Une étude britannique révèle que les bébés seraient plus sensibles à la colère lorsque leurs mères sont très strictes.

Plus maman est sévère, plus bébé réagit à la colère ! Prostock-Studio / istock


  • Publié le 22.08.2022 à 17h35
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les accès de colère peuvent entraîner des dommages hépatiques, des douleurs musculaires ou la gastrite, d’après les spécialistes.
  • Selon les spécialistes, cette émotion peut faire également apparaître de l’anxiété, des phobies, des comportements compulsifs, voire entraîner des phases de dépression.

Les bébés dont les parents se montrent autoritaires et directifs auraient tendance à réagir plus facilement à la colère. C'est du moins la conclusion d'une étude menée par les chercheurs de l’université de Manchester, au Royaume-Uni, et publiée par la revue Plos One.

29 bébés-mamans

Par arriver à ce résultat, les scientifiques ont suivi 29 bébés, accompagnés de leur maman. Des sessions de jeux ont été organisées afin d’observer attentivement les comportements des nourrissons, tandis que les mères étaient, de leur côté, notées sur leur degré de sévérité. "Par 'directif', nous entendons la tendance à se comporter ou à commenter de manière à contrôler ou restreindre le bébé", expliquent les chercheurs.

Par la suite, les mamans ont tenu leur bébé sur leurs genoux pendant que des enregistrements passaient des sons de voix sans paroles, aux tons joyeux, neutres ou colériques. 

Une réponse cérébrale plus forte

L'IRM produisant un son trop fort, les chercheurs ont opté pour une technologie moins invasive pour analyser l’activité cérébrale des enfants : la spectroscopie dans le proche infrarouge (SPIR). Ce procédé, qui ne nécessite que des électrodes posées sur le cuir chevelu, permet de mesurer le taux d’hémoglobine sanguin dans les différentes zones du cerveau. Plus celui-ci est est élevé, plus la concentration en oxygène est intense et plus la zone est active.

D'après leurs résultats, "plus leur mère est intrusive et exigeante, plus la réponse cérébrale des enfants de six mois est forte lorsqu'ils entendent des voix en colère", explique Chen Zhao, l'auteure principale de l’étude. A noter que cela vaut probablement aussi pour les pères...

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES