Publicité

QUESTION D'ACTU

Psychologie

La colère est-elle toujours constructive ?

La colère est une émotion normale et saine, qu’il est essentiel d'écouter.

La colère est-elle toujours constructive ? master1305 /istock

  • Publié 16.02.2019 à 10h50
  • |
  • |
  • |
  • |


La colère n'est ni bonne ni mauvaise. Il est normal de ressentir de la colère lorsqu'on se sent victime d'une injustice ou d'une trahison. L'émotion en elle-même n'est pas un problème, c'est ce qu'on en fait qui peut faire la différence.

Pourquoi apprendre à contrôler sa colère ?

La colère est une émotion qui consomme beaucoup d'énergie physique et psychologique. Elle engendre du stress, des tensions et diminue les capacités de concentration et de réflexion. À long terme, elle peut être mauvaise pour la santé et empêcher de se réaliser soi-même.

Une colère intense et chronique peut impacter les relations avec les autres qui ne se sentent pas confortables et perdent leur confiance. Apprendre à contrôler sa colère permet donc de mieux communiquer et d'en faire quelque chose de constructif.

Comment mieux gérer sa colère ?

La colère est souvent une réponse à tout lorsque l'on ne se sent pas à l'aise avec ses propres émotions. Il peut s'agir par exemple :

  • D’avoir des difficultés à faire des compromis ;
  • De ressentir des difficultés à exprimer d'autres émotions que la colère ;
  • D’interpréter les opinions différentes des autres comme une agression.

Pour mieux gérer sa colère, il faut connaître les premiers signaux qui la précèdent (poings et mâchoire serrés, sensation de chaleur, respiration rapide, difficultés de concentration...) mais aussi comprendre les événements qui vous affectent et aggravent votre stress.

Comment apprendre à s'apaiser ?

Apprendre à mieux gérer sa colère, c'est aussi agir rapidement pour composer avec elle avant qu'elle ne soit hors de contrôle. Pour cela, plusieurs techniques sont possibles :

  • Focaliser son attention sur ses sensations physiques et en particulier la respiration ;
  • Faire du sport régulièrement pour évacuer les tensions ;
  • Faire de la méditation, de la sophrologie, de l'hypnose, des massages...

On peut aussi apprendre à relativiser la situation en prenant du recul et en pratiquant l'empathie et la compassion.

En savoir plus : "Exprimer sa colère sans perdre le contrôle" de Didier Pleux, édition Odile Jacob.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité