• CONTACT
Bientôt un nouveau traitement pour lutter contre l’obésité ? '); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write('
'); newWin.document.write(''+divToPrint+''); newWin.document.write('
'); newWin.document.close(); }

QUESTION D'ACTU

Molécule

Bientôt un nouveau traitement pour lutter contre l’obésité ?

Une molécule injectable pourrait permettre de mieux prendre en charge les personnes atteintes d’obésité.

Bientôt un nouveau traitement pour lutter contre l’obésité ? Deepak Verma/iStock


  • Publié le 05.08.2022 à 15h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La consommation d’aliments caloriques, une prédisposition génétique, une pratique sportive insuffisante et la sédentarité peuvent être à l’origine de l’obésité.
  • Pour perdre du poids, il convient de réduire sa consommation d’alcool, de sodas et de matières grasses.

Depuis de nombreuses années, l’obésité est un fléau mondial. Cette maladie se caractérise par un important excès de poids et peut entraîner des maladies cardiovasculaires et de potentiels cancers. En outre, un indice de masse corporelle (IMC) élevé peut être un facteur de risque de pathologies chroniques, comme le diabète. Mais récemment, des recherches publiées dans la revue The New England Journal of Medicine laissent entrevoir une amélioration considérable dans la prise en charge de l’obésité.

20 % de perte de poids

Cette étude met en avant l’efficacité du tirzépatide. Élaborée par le laboratoire Eli Lilly, cette molécule injectable est connue pour son action dans le traitement du diabète de type 2. Lors de cet essai clinique de phase 3, les volontaires qui ont obtenu une dose hebdomadaire de 10 ou 15 mg de tirzépatide ont observé une perte de 20 % de leur poids. Cette baisse a été constatée au bout de 72 semaines.

"Un tiers environ de ces patients dépasse même la barre des 25 % de perte de poids, c’est du jamais vu avec des médicaments contre l’obésité", a déclaré, au Figaro, le Dr Lucie Favre, médecin cadre au service d’endocrinologie, diabétologie et métabolisme du Centre Hospitalo-universitaire vaudois, à Lausanne (Suisse).

Une molécule prometteuse

À ce jour, plusieurs méthodes sont conseillées pour lutter contre l’obésité. Entre une alimentation équilibrée ou encore la pratique d’un sport régulier, les solutions sont nombreuses. Dans les cas les plus sévères, le recours à des techniques chirurgicales, telles que la chirurgie bariatrique, peut être également possible. Mais avec cette nouvelle découverte, c’est une méthode qui pourrait venir efficacement à bout de l’obésité qui touche 8 millions de personnes en France.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

LES MALADIES