• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Surpoids

L'obésité est désormais « épidémique » en Europe, s’alarme l'OMS

Sur le Vieux continent, près d'un quart des adultes sont désormais obèses, rendant cette prévalence plus élevée que dans toute autre région, à l'exception des Amériques.

L'obésité est désormais « épidémique » en Europe, s’alarme l'OMS Maryna Auramchuk / istock.


  • Publié le 03.05.2022 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Plus d’un million de Français souffrent désormais d'obésité massive.
  • 7,6% des Français ont consulté un médecin pour un problème de poids au cours des 12 derniers mois.

"Le surpoids et l'obésité ont atteint des proportions épidémiques en Europe". Dans un nouveau rapport publié mardi 3 mai, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) s’alarme de l’augmentation du nombre de personnes en surpoids au sein du Vieux continent.

Les enfants sont touchés

60 % des adultes européens sont aujourd’hui en surpoids, et près d’un quart sont obèses. "Les petits sont également touchés, puisque 7,9 % des enfants de moins de 5 ans souffrent de surpoids ou d'obésité", précise l’OMS. Cette prévalence diminue temporairement chez les 10-19 ans, même si un adolescent sur quatre est quand même en surcharge pondérale.

"Il est alarmant de constater que la prévalence du surpoids et de l'obésité ne cesse d'augmenter en Europe et qu'aucun État membre n'est en passe d'enrayer cette progression d'ici 2025", écrivent aussi les experts. En 1975, à peine 40 % des adultes européens étaient en surpoids. Un chiffre qui a augmenté de 138 % depuis cette date, avec une progression de 21 % entre 2006 et 2016.

Quatrième cause de mortalité

"En outre, les premières études menées dans un certain nombre de pays européens ont indiqué une augmentation de l'indice de masse corporelle (IMC) moyen chez les enfants et les adolescents pendant la pandémie de Covid-19", signale l’OMS.

Selon de récentes estimations, le surpoids et l'obésité sont à l'origine de plus de 1,2 million de décès en Europe chaque année, ce qui constitue la quatrième cause de mortalité après l'hypertension artérielle ou le tabac. Cette affection est aussi à l'origine de 7 % du nombre total d'invalidités de longue durée. "Les interventions politiques qui ciblent les déterminants environnementaux et commerciaux d’une mauvaise alimentation (…) sont susceptibles d’être les plus efficaces pour inverser l’épidémie", concluent les experts.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES