• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Décès

Variole du singe : l’OMS s'attend à une hausse du nombre de morts

À ce jour, huit décès liés à la variole du singe ont été recensés dans le monde. L’OMS prévoit une augmentation des victimes.

Variole du singe : l’OMS s'attend à une hausse du nombre de morts Mustafa Kaya/iStock


  • Publié le 02.08.2022 à 11h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Au 28 juillet, 1.955 cas confirmés ont été enregistrés en France.
  • Le 1er août, les autorités indiennes ont annoncé le décès d'un homme contaminé par la variole du singe.

19.691. C’est le nombre de cas de variole du singe qui ont été détectés dans le monde depuis le début du mois de mai, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Actuellement, la maladie infectieuse a été signalée dans 78 pays. D’après l’autorité sanitaire, 70 % des cas sont concentrés en Europe (13.800 contaminations) et 30 % dans les Amériques (5.400 cas). Fin juillet, cinq patients, tous situés en Afrique, sont morts à cause de la variole du singe.

Un patient mort au Brésil

Ces derniers jours, de nouveaux décès dus à cette pathologie infectieuse ont été rapportés. Le 29 juillet, le secrétariat d'État à la Santé de l'État du Minas Gerais au Brésil a indiqué qu’un homme de 41 ans, porteur de la variole du singe, était décédé à Belo Horizonte dans le sud-est du pays. Il était "suivi à l'hôpital pour d'autres affections cliniques graves", ont précisé les autorités brésiliennes.

Deux décès en Espagne

Quelques heures après, en Espagne, le ministère de la Santé a annoncé le premier décès d’un patient infecté par le virus de la variole du singe. Aucune précision n’a été donnée concernant la cause et la date de sa mort. Le lendemain, un deuxième Espagnol souffrant de cette affection est décédé. D’après le ministère régional de la santé d'Andalousie, l’homme de 31 ans souffrait d'une encéphalite, à savoir une inflammation du cerveau, qui est suspectée d'être associée à la variole du singe. "Parmi les 3.750 patients, 120 cas ont été hospitalisés et deux sont décédés", a spécifié le Centre de coordination des alertes et des urgences sanitaires du ministère.

"Nous nous attendons à plus de décès"

Selon le Bureau régional de l’OMS pour l’Europe, une hausse des décès liés à la variole du singe est à prévoir. Cependant, il a souligné que les complications sévères entraînées par le virus restaient rares. "Compte tenu de la poursuite de la propagation de la variole du singe en Europe, nous nous attendons à plus de décès", a déclaré Catherine Smallwood, une responsable des situations d’urgence de l’OMS Europe. Elle a ajouté que l’objectif était "d’interrompre rapidement la transmission du virus en Europe et mettre un coup d’arrêt à cette épidémie."

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES