• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Auto-test

Zika : une appli pour détecter le virus dans le sang

Et s'il était possible de détecter facilement et rapidement le virus Zika, sans passer par les tests sanguins ou urinaires obligatoirement réalisés en laboratoire ? C'est l'idée d'une équipe de chercheurs de l'université de l'Illinois Urbana-Champaign (États-Unis). 

Zika : une appli pour détecter le virus dans le sang frank600


  • Publié le 01.08.2022 à 10h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Une équipe de chercheurs américains a mis au point un test pour détecter le virus Zika, réalisable grâce à son smartphone, sans passer par la case laboratoire
  • Transmis par le moustique tigre, le virus Zika peut entraîner de graves complications s'il survient pendant une grossesse

Le test Zika se présente sous la forme d'une cartouche microfluidique à deux étages contenant les réactifs nécessaires à la détection du virus, ainsi que d'un appareil que l'on peut directement connecter à son smartphone. Une fois que le patient a ajouté une goutte de sang dans le dispositif prévu à cet effet, un ensemble de produits chimiques décompose les virus et les cellules sanguines en cinq minutes.

Un élément chauffant situé sous la cartouche la réchauffe à 65° C. Une deuxième série de produits chimiques amplifie ensuite le matériel génétique viral et le liquide à l'intérieur de la cartouche devient vert vif en cas de diagnostic positif. Au total, la réalisation du test nécessite 25 minutes. Soit environ une durée similaire à celle nécessaire pour réaliser un auto-test visant à dépister le Covid-19.

Des résultats directement affichés sur smartphone

"Nous avons conçu un dispositif connecté de sorte que la caméra arrière du smartphone regarde la cartouche pendant que l'amplification se produit. Lorsqu'il y a une réaction positive, vous voyez de petites fleurs vertes de fluorescence qui finissent par remplir toute la cartouche de lumière verte", précise Brian Cunningham, titulaire de la chaire Intel Alumni Endowed d'ingénierie électrique et informatique et membre de l'équipe à l'origine du projet. 

Transmis par les moustiques Aedes aegyptile virus Zika est particulièrement dangereux pour les femmes enceintes. Il circule actuellement dans plus de 87 pays et infecte des milliers de personnes chaque année, ce qui nécessite de meilleures mesures de dépistage et de contrôle.

De nouveaux tests en préparation pour détecter les autres virus

"Les virus transmis par les moustiques provoquent des maladies graves, mais leurs symptômes sont similaires. Si vous êtes atteint de Zika, du paludisme, de la dengue ou du chikungunya, il se peut que vous vous présentiez chez le médecin avec de la fièvre et qu'il ne sache pas pourquoi. Mais il est important de savoir s'il s'agit de Zika, surtout si le patient est une femme enceinte, car les conséquences pour un fœtus en développement sont vraiment graves", souligne Brian Cunningham.

Les chercheurs développent actuellement des dispositifs similaires pour détecter simultanément d'autres virus transmis par les moustiques tigres. Ils essayent également de réduire le gabarit de leurs outils de test. "Bien que notre détecteur soit assez petit, une grande partie de l'espace est occupée par les piles. Dans la prochaine version, il sera alimenté par la batterie du téléphone", assure Brian Cunningham.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES