• CONTACT
Football, rugby : supporter une équipe, c’est bon pour la santé mentale ! '); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write('
'); newWin.document.write(''+divToPrint+''); newWin.document.write('
'); newWin.document.close(); }

QUESTION D'ACTU

Sport

Football, rugby : supporter une équipe, c’est bon pour la santé mentale !

Une étude anglaise a montré les bienfaits du sport sur la santé mentale et physique de ses supporters.

Football, rugby : supporter une équipe, c’est bon pour la santé mentale ! gorodenkoff/iStock


  • Publié le 29.07.2022 à 11h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'étude a été menée en juin 2022 auprès de 2.000 fans de sport britanniques via OnePoll.
  • 33 millions de Français sont fans de sport.

Et si regarder les matchs de l’Euro féminin ou le Tour de France féminin qui se déroulent actuellement était un remède à la déprime? C’est ce qui ressort d’une étude publiée par Better, une entreprise locale et caritative spécialisée dans le sport. Près de la moitié des personnes interrogées (49 %) estiment qu'encourager une équipe est bénéfique pour leur santé mentale. Ils sont 51 % chez les hommes à le penser et 46 % chez les femmes.

La socialisation

C’est notamment parce que le sport est bon pour la socialisation, indispensable pour une santé mentale équilibrée. D'après les résultats de l'enquête, une personne interrogée sur deux a déclaré que regarder du sport l'aidait à se rapprocher de sa famille et de ses amis. De plus, 35 % ont dit que le simple fait de regarder du sport leur donnait le sentiment de faire partie d'une communauté. Et les bienfaits ne se feraient pas seulement ressentir sur la santé mentale mais également sur la santé physique.

Faire plus de sport

Selon l'étude, un tiers des répondants (34 %) se sentent motivés pour faire plus de sport puisqu’il les "aidait à se lever et à devenir plus actifs", peut-on lire sur le site de Better. D'ailleurs, un cinquième des femmes regarde leur équipe préférée en faisant de l'exercice chez elle ou depuis la salle de sport.

Des disparités

Les bénéfices qu’ils retirent du sport sont pourtant un des seuls domaines qui rassemble les supporters. En effet, en comparant également le niveau de forme général des fans en Grande-Bretagne en fonction de leur sport de prédilection et des niveaux d'exercice quotidien, la pratique du sport, les habitudes d'écoute du sport, l'alimentation saine et la consommation d'alcool, l’étude montre des disparités entre les groupes de supporters.

Par exemple, les fans de cyclisme et de tennis se classent en tête des sportifs les plus sains. Les fans de Formule 1 sont eux arrivés en tête des supporters les plus actifs avec 34 % d'entre eux déclarant faire en moyenne plus de 60 minutes d'exercice par jour. Ils sont suivis par les fans de football (33 %), les golfeurs arrivant en dernière position avec les fans de tennis (28 %).

L'enthousiasme

Autre élément : en ce qui concerne la pratique sportive, les fans de golf sont les plus enthousiastes, avec 76 % qui disent jouer parfois ou souvent, suivis par les fans de cyclisme (75 %). À l'autre bout du tableau, les fans de football et de rugby arrivent en dernière position avec seulement 56 % qui disent pratiquer leur sport régulièrement.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES