• CONTACT
Comment savoir si on boit assez pendant la canicule?'); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write('
'); newWin.document.write(''+divToPrint+''); newWin.document.write('
'); newWin.document.close(); }

QUESTION D'ACTU

Hydratation

Comment savoir si on boit assez pendant la canicule?

En période de canicule, il est crucial de bien d'hydrater. Quelques signaux peuvent vous alerter si vous êtes en manque d’eau. Explications. 

Comment savoir si on boit assez pendant la canicule? kieferpix/iStock


  • Publié le 24.07.2022 à 18h54
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Treize départements sont placés en vigilance orange à la canicule.
  • Lorsqu’il fait très chaud, le corps élimine quotidiennement jusqu’à 2,5 litres par la transpiration, les urines et la respiration.

Urine foncée et moins fréquente, maux de tête, constipation, langue très rouge et très sèche… en cas de déshydratation, notre corps nous parle et la sensation soif n’est pas le seul indice à prendre en compte.

2 à 3 litres par jour

Petit rappel: pour une hydratation optimale, un adulte doit boire au moins 8 verres de 200 ml d'eau par jour, soit environ 1,5 litre. En cas de canicule, il faut augmenter sa consommation d’eau à 2 à 3 litres par jour. Et ce, sans attendre de ressentir la soif.

Un bon test pour savoir si l'on est suffisamment hydraté consiste à se pincer la peau entre le pouce et l’index.“Si la peau se remet tout de suite en place, tout va bien. Si elle garde la marque et met quelques secondes à revenir à la normale, il s’agit d’un signe de déshydratation” indique le Dr Renaud Ferrier.

Autre manifestation que l’on ignore souvent: l’état de la langue! Lorsqu’elle est très rouge et très sèche, il ne faut pas hésiter à s’hydrater davantage.

D'autre part, les urines sombres et en faible quantité doivent également alerter ainsi que des maux de tête, des vertiges, voire des malaises.

Thermorégulation

Comme l’explique le Ministère de la Santé et de la Prévention, exposé à la chaleur, le corps humain active des mécanismes de thermorégulation qui lui permettent de compenser l’augmentation de la température (transpiration, augmentation du débit sanguin au niveau de la peau par dilatation des vaisseaux cutanés).

La vasodilatation des vaisseaux permet d'évacuer la chaleur vers la surface du corps. La sueur permet, elle, de refroidir la surface de la peau.

En cas de fortes chaleurs, les mécanismes de thermorégulation fonctionnent moins bien et des pathologies liées à la chaleur se manifestent comme en cas de déshydratation.

Nausées, vomissements...

Le risque le plus grave est le coup de chaleur qui est la principale urgence liée aux grandes chaleurs: le corps n'arrive alors plus à contrôler la température qui augmente vite, dépassant les 39°C. Les symptômes sont des maux de tête violents, des nausées, des vomissements, des propos incohérents, des convulsions, voire une perte de connaissance et le décès.

Ainsi, un geste simple comme boire régulièrement de l'eau pourrait vous éviter des problèmes de santé en cas de fortes chaleurs. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES