• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Neurologie

Alzheimer : et si un ordinateur pouvait diagnostiquer la maladie ?

Un nouvel outil informatique pourrait permettre de diagnostiquer la maladie d’Alzheimer, même lorsqu’elle est encore à un stade précoce. 

Alzheimer : et si un ordinateur pouvait diagnostiquer la maladie ? Chinnapong/istock


  • Publié le 13.07.2022 à 15h28
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Seuls 1,2 à 2% des cas de la maladie d’Alzheimer sont héréditaires selon l’Inserm.
  • Sur 25 malades d'Alzheimer, 15 sont des femmes et 10 sont des hommes selon l’Inserm.

Selon l’Assurance maladie, 1,2 millions de personnes sont atteintes de la maladie d’Alzheimer en France. Cette pathologie neurodégénérative est la plus fréquente dans l’Hexagone et, avec l’âge, la prévalence augmente : 15 % des personnes de plus de 80 ans en sont atteintes.

Comme pour beaucoup de maladies, son dépistage précoce est crucial. En effet, plus la pathologie est repérée tôt, plus la prise en charge pourra démarrer rapidement et ainsi ralentir la progression. Actuellement, il n’existe encore aucun traitement curatif contre la maladie d’Alzheimer.

Faciliter le diagnostic

Les symptômes de la maladie d’Alzheimer sont parfois difficiles à analyser, même pour un médecin, car le diagnostic est complexe. Il faut tout d’abord identifier les troubles cognitifs du patient, en s’appuyant sur le ressenti et les difficultés de la personne - ceux de son entourage également - ainsi que sur des tests de mémoires, d’état mental et d’autres fonctions cérébrales. En croisant toutes ces données avec d’autres facteurs tels que l’âge, le praticien pourra poser un diagnostic. 

Mais tout ce processus peut prendre du temps et réduire les chances du patient… C’est pour cette raison que des chercheurs de l'Université de Boston ont essayé de rendre le diagnostic plus rapide. Pour cela, ils ont développé un nouvel outil d’intelligence artificielle capable de l’établir seul. Leurs travaux ont été publiés dans la revue Alzheimer's & Dementia

Un outil informatique qui évalue automatiquement la déficience cognitive

Pour parvenir à mettre au point ce nouvel outil, les scientifiques ont retranscrit en lignes de code informatique (des séries de chiffres) plus de 1000 entretiens neuropsychologiques de patients. Ainsi, le système informatique mis au point par les chercheurs a pu apprendre, seul, à identifier les troubles cognitifs et à évaluer la gravité de la déficience des patients. 

Vers un outil en ligne pour tous ?

"Cette approche nous rapproche d’une intervention précoce", explique Ioannis Paschalidis, co-auteur de l'article et professeur émérite d'ingénierie du BU College of Engineering. Cela peut constituer la base d'un outil en ligne qui pourrait atteindre tout le monde et pourrait augmenter le nombre de personnes qui se font dépister tôt”. Un enjeu de santé publique car, d’ici 2050, le nombre de personnes atteintes d’Alzheimer devrait être de plus de 2,2 millions, soit 3,31% de la population française, selon la Fondation Alzheimer.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES