• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Testostérone

Un garçon de 2 ans développe des signes de puberté dus au gel de son père

Un garçon de 2 ans a développé des signes de puberté dus au gel à la testostérone de son père.

Un garçon de 2 ans développe des signes de puberté dus au gel de son père Marc Bruxelle/istock


  • Publié le 22.06.2022 à 11h24
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La testostérone est une hormone dite androgène, présente en plus grande quantité chez l’homme.
  • Le gel à la testostérone est prescrit aux hommes souffrant d’une sécrétion insuffisante de l’hormone.
  • Aux États-Unis, 20 cas similaires ont été recensés.

À deux ans, il faisait le double de son âge. Entre 12 et 18 mois, il a pris presque 900 grammes de muscle par mois. Barnaby Brownsell, un petit Anglais de deux ans, a grandit à toute allure, mais ce qui a véritablement inquiété sa mère, Erica, ce sont les poils pubiens qui ont commencé à apparaître autour de son pénis, qui avait lui aussi grandit. "Je savais que ce n’était pas normal", raconte-t-elle à Insider. "Il avait des érections importantes et soutenues et sa taille et son poids étaient hors normes."

Un taux anormalement élevé de testostérone dans le sang 

Erica Brownsell a décidé de consulter un endocrinologue pédiatrique, Dr Tony Hulse. Les prises de sang ont révélé que l’enfant avait un taux anormalement élevé de testostérone, semblable à celui d’un homme adulte. Sa densité osseuse était aussi trop importante pour son âge : elle était proche de celle d’un enfant de 4 ou 5 ans. Le professionnel de santé a recommandé différents examens pour identifier la cause de ces taux anormaux : tous ont été écartés. Barnaby ne souffre pas d’un dérèglement congénital ni d’une tumeur qui pourrait affecter ces glandes surrénales. "C’était très effrayant, raconte sa mère. Personne ne semblait savoir ce qu’il se passait."

Un produit qui peut rester sur la surface de la peau

Une hypothèse est alors soulevée par l’entourage de l’endocrinologue : l’enfant de deux ans a peut-être été exposé à un traitement à base de testostérone prescrit à un adulte. Cette piste est confirmée par la mère de l'enfant. "Mon mari a utilisé du gel à la testostérone pendant plusieurs années", explique Erica Brownsell. L’homme est né avec des troubles testiculaires, et ce gel avait vocation à les soigner. Ce produit permet de compenser une déficience en testostérone, et doit être appliqué en haut des bras ou sur les épaules. "Il reste toujours un peu de testostérone sur la peau, explique le Dr. Benjamin Udoka Nwosu, directeur du département d’endocrinologie pédiatrique au centre médical pour enfant Cohen de New-York, à Insider. Même plusieurs heures après l’application. Les membres de la famille ou toute autre personne ayant un contact rapproché avec le patient masculin ont un risque d’exposition directe." 

Des séquelles temporaires 

Pour ce professionnel de santé, si l’exposition à la testostérone dure dans le temps, cela peut être dangereux en particulier pour les enfants, car cela accélère leur entrée dans la puberté. Les symptômes principaux sont l’acné, les poils pubiens et sous les aisselles, et des organes reproducteurs sur-dimensionnés, par rapport à l’âge. Il est recommandé d’utiliser des gants pour appliquer ces produits. Pour Barnaby, les séquelles devraient n’être que temporaires. "Les niveaux de testostérone du garçon reviendront à la normale", estiment les médecins qui l’ont suivi et il devrait arrêter de grandir aussi vite. Depuis, son père a cessé d’utiliser ces gels et privilégie les injections de testostérone, pour ne pas transmettre de produit à son fils. Sa mère souhaite alerter l’opinion sur les risques liés à ces traitements cutanés. Elle milite pour qu’un avertissement soit placé sur les emballages des gels à la testostérone, et pour que la notice prévienne de ces risques pour les enfants. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES