• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Croissance

L'anorexie peut ralentir la croissance des jeunes femmes

Les filles souffrant d'anorexie mentale peuvent avoir un retard de croissance et ne pas atteindre leur plein potentiel de taille.

L'anorexie peut ralentir la croissance des jeunes femmes vadimguzhva/iStock

  • Publié le 24.08.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La taille adulte des patientes anorexiques est significativement plus courte que prévu par rapport au potentiel génétique calculé selon la moyenne des tailles de la mère et du père du patient.
  • L'altération de la hauteur est un marqueur d'autres complications de l'anorexie mentale affectant la santé globale de la personne sous plusieurs aspects: santé osseuse, fonction cognitive et problèmes de grossesse et d'accouchement plus tard dans la vie.
  • Cette pathologie touche environ 1,5% de la population féminine française entre 15 et 35 ans.

L’anorexie est une maladie qui conduit à de nombreuses implications sur l’organisme. Outre une perte de poids excessive, elle a également des conséquences sur la taille des personnes atteintes de cette pathologie selon une étude menée par des chercheurs israéliens. Ils ont publié leurs résultats dans le Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism.

L'altération de la hauteur, un marqueur de complications de l'anorexie mentale

Pour mieux comprendre les effets de l'anorexie mentale à l’adolescence sur la santé à l'âge adulte, les scientifiques ont étudié l’évolution de la croissance de 255 patientes hospitalisées entre le 1er janvier 2000 et le 31 mai 2015. Les résultats ont révélé que la taille des patientes à l’âge adulte est plus basse que prévu. Leur taille adulte est significativement plus courte que prévue par rapport au potentiel génétique calculé selon la moyenne des tailles de la mère et du père du patient. Ces résultats révèlent l’importance de la prise en charge rapide de l’anorexie chez les jeunes filles. “Nos résultats soulignent l'importance d'une intervention précoce et intensive visant à normaliser le poids corporel, ce qui peut entraîner une croissance améliorée et permettre aux patients d'atteindre leur plein potentiel de taille”, abonde l'autrice principale de l'étude, Dalit Modan-Mose.

Cette étude révèle les implications de l’anorexie qui ne touche pas uniquement le poids des patientes concernées. “Nous suggérons que l'altération de la hauteur soit un marqueur d'autres complications de l'anorexie mentale affectant la santé globale de la personne sous plusieurs aspects: santé osseuse, fonction cognitive et problèmes de grossesse et d'accouchement plus tard dans la vie. Un diagnostic et un traitement précoces pourraient prévenir, ou réduire au minimum, le risque de ces complications, estime Modan-Moses. Cette étude peut avoir des implications pour la gestion de la malnutrition chez les adolescents atteints d'autres maladies chroniques afin d'atteindre une taille adulte optimale et une santé osseuse optimale.”

Une image corporelle perturbée

L'anorexie mentale est une condition dans laquelle une personne perd volontairement une quantité de poids malsaine. Cela peut se faire par le suivi d’un régime, parfois avec un exercice excessif, une alimentation excessive et des comportements de purge. Les personnes atteintes d'anorexie mentale ont une peur intense de prendre du poids et une image corporelle perturbée, comme penser qu'elles sont grosses même lorsqu'elles sont très en insuffisance pondérale. Cette pathologie touche environ 1,5% de la population féminine française entre 15 et 35 ans, selon des chiffres de l’Inserm.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité