• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Pédiatrie

Vitamine D : de nouvelles recommandations pour les enfants

Les recommandations d’apport en vitamine D pour les enfants ont changé. Explications.  

Vitamine D : de nouvelles recommandations pour les enfants Valeriy_G/istock


  • Publié le 18.06.2022 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Selon l’Anses, les apports moyens en vitamine D provenant de l’alimentation chez les adultes de 18-79 ans sont de 3,1 µg/j.
  • La référence nutritionnelle pour la population en vitamine D fixe le besoin à 15 µg/j pour les hommes et les femmes adultes.

Jusqu’à 18 ans, il faut désormais donner à son enfant une supplémentation de 400 à 800 Unités Internationales (UI) par jour de vitamine D2 ou D3, sachant qu’une UI équivaut à 0,025 microgrammes (µg) de vitamine D. Ce sont les nouvelles recommandations en France, qui se sont alignées sur celles des autres pays européens. 

En fonction de l’âge

Selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), les apports moyens en vitamine D provenant de l’alimentation chez les plus jeunes sont de 5,2 microgrammes par jour (µg/j) pour les enfants de 1 à 3 ans, 2,6 µg/j pour les enfants de 4 à 10 ans et 2,9 µg/j chez les enfants de 11 à 17 ans.

La vitamine D est très importante pour la population en général et, surtout, chez les enfants. Cette substance est indispensable au bon fonctionnement de nos systèmes musculaire, immunitaire et osseux… Elle permet, entre autres, la fixation du calcium sur les os. Chez les enfants, elle est donc tout d’abord recommandée pour prévenir le risque de rachitisme - une maladie osseuse - et elle permet aussi le bon développement des os. En parallèle, elle participe également à la bonne santé globale, notamment d’un point de vue cardiovasculaire.

Pas tous les enfants

Avant, les anciennes recommandations préconisaient un apport en vitamine D en fonction de l’âge. C’est désormais fini, tous enfants jusqu’à 18 ans doivent prendre une supplémentation de 400 à 800 UI par jour de vitamine D2 ou D3. D’autre part, il est aussi conseillé de privilégier les médicaments de vitamine D aux compléments alimentaires car ils ont des concentrations plus élevées, ce qui augmente le risque de surdosage.

Néanmoins, ces nouvelles recommandations ne concernent pas tous les enfants. Ceux qui suivent un régime végan, qui ont la peau foncée ou, au contraire, qui ne s’exposent jamais au soleil, ainsi que ceux obèses, doivent prendre 800 à 1 600 UI de vitamine D2 ou D3 par jour.

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES