• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Ischémie myocardique silencieuse

Les douleurs thoraciques ne doivent pas être négligées, même si les artères sont en bon état

Même si les artères ne sont pas bouchées, il faut prendre au sérieux les douleurs thoraciques, qui peuvent indiquer une ischémie myocardique silencieuse.

Les douleurs thoraciques ne doivent pas être négligées, même si les artères sont en bon état Kiwis / iStock


  • Publié le 22.08.2022 à 16h36
  • |
  • |
  • |
  • |


Selon des travaux présentés lors de l’une des dernières réunions scientifiques annuelles de l'American College of Cardiology, les patients souffrant de douleurs thoraciques et ayant des résultats anormaux à un test de stress cardiaque sans artères bloquées, présentent souvent des changements dans les symptômes et les résultats au fil du temps. Même si ces patients ont des résultats anormaux aux tests de stress, l’évolution des symptômes et de ces résultats dans le temps ne vont pas nécessairement de pair, selon Harmony R. Reynolds, auteur principal de l'étude. Il peut y avoir des périodes où les symptômes sont plus actifs et des moments où ils sont absents.”

Davantage d'angine de poitrine chez les personnes dont les artères ne sont pas rétrécies

Le problème de limitation du débit sanguin ou des symptômes cardiaques sans rétrécissement des artères de 50 % ou plus est appelé ischémie myocardique silencieuse. L’ensemble des patients a ressenti des douleurs thoraciques ou d'autres symptômes cardiaques et a eu des résultats anormaux à l’échocardiogramme d'effort, un test où les médecins utilisent des ultrasons pour imager le cœur avant et après l'exercice que le patient pratique sur un tapis roulant ou un vélo stationnaire.

Pour cette étude, 208 personnes sans rétrécissement des artères ont subi une série de tests d'échocardiogramme d'effort. Les chercheurs ont noté leurs symptômes et leurs résultats aux tests de stress, et les ont comparés à 1 079 patients aux artères bouchées. Les scientifiques ont pu voir que les deux groupes de patients présentaient des niveaux similaires d'ischémie lors des tests de stress. Les participants sans artères bouchées avaient plus d'angine de poitrine, avec 17 % des patients qui en ont développé de manière hebdomadaire contre 4 % dans l'autre groupe.

Les femmes sont plus sujettes aux douleurs thoraciques

Après un an, la moitié des patients sans rétrécissement des artères avaient des échocardiogrammes de stress revenus à la normale, et 45 % étaient identiques à ceux de départ, voire plus mauvais. Les symptômes d'angine de poitrine se sont améliorés dans 42 % des cas et se sont aggravés dans 14 %. Les changements dans les résultats des tests de stress sur un an et les modifications dans les symptômes sur un an n'étaient pas liés les uns aux autres. “L'inquiétude est que les patients atteints d’ischémie myocardique silencieuse obtiennent le feu vert des médecins, qui pourraient croire que les patients vont bien parce que leurs artères sont ouvertes, a analysé Harmony Reynolds. Cependant, ils ne peuvent être ignorés. Des études antérieures montrent que ces patients sont plus à risque que les personnes sans angine de poitrine.”

La différence de résultats entre les deux groupes vient du fait que 66% des 208 patients présentant un rétrécissement des artères étaient des femmes, contre seulement 26% des 1 079 patients de l'autre groupe. Cette conclusion est cohérente avec les études précédentes montrant que les femmes sont plus susceptibles que les hommes de ressentir des symptômes de douleur thoracique et d’avoir des résultats anormaux aux tests de stress, malgré une accumulation de plaque moins importante dans leurs artères. Cela pourrait être lié à des différences fondamentales dans la façon dont les maladies cardiaques se développent chez les femmes et les hommes », a proposé Harmony Reynolds. En effet, des recherches antérieures ont montré que les femmes sont plus susceptibles de développer une maladie des petits vaisseaux, dans laquelle ceux-ci limitent le flux sanguin vers le cœur même lorsque les artères principales sont dégagées.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES