• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Tumeur

Cancer de la prostate : gare aux produits laitiers !

La consommation régulière de produits laitiers serait un facteur de risque du cancer de la prostate chez les hommes.

Cancer de la prostate : gare aux produits laitiers ! Chinnapong/istock


  • Publié le 12.06.2022 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'apport en calcium peut être non laitier, par la consommation de graines, de noix, de légumineuses et autres légumes, de fruits ou encore de céréales.
  • Chez les hommes de plus de 50 ans, le cancer de la prostate est celui qui est le plus souvent diagnostiqué en France, avec plus de 71 000 cas par an.

8.000 morts. C’est le triste bilan annuel du cancer de la prostate en France chez l’homme, selon Santé publique France, ce qui en fait le troisième cancer le plus meurtrier après ceux du poumon et colorectal. D’après le site Vidal, il y aurait trois principaux facteurs de risque au cancer de la prostate : l’âge (chez les hommes la plupart des cas sont diagnostiqués autour de 70 ans), les antécédents familiaux et l’origine ethnique, car ce cancer est plus fréquent chez les hommes d’origine africaine, les Européens du Nord et les Nord-Américains. Ensuite, on retrouve la consommation de certains produits comme le tabac, la charcuterie ou encore les produits laitiers.

Un lien entre la consommation de produits laitiers et le risque de cancer de la prostate

Une nouvelle étude publiée dans la revue The American Journal of Clinical Nutrition pointe également ce dernier facteur de risque. En effet, selon les chercheurs de l'université Loma Linda, en Californie, les hommes qui consommeraient régulièrement des produits laitiers comme du lait mais aussi des yaourts ou du fromage, seraient plus susceptibles de développer un cancer de la prostate comparativement à ceux qui n’en mangent pas.

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont suivi plus de 28.000 hommes qui n’avaient, au début de l’étude, aucun signe de cancer. Les participants ont été répartis en deux groupes, en fonction de leur régime alimentaire : les membres du premier ne mangeaient pas de produits laitiers et le second groupe comprenait des hommes qui en consommaient régulièrement.

Ces participants ont été suivis pendant plus de sept ans par les chercheurs. Au bout de cette période, 1.254 d’entre eux, soit près de 4,5%, ont eu un cancer de la prostate ou un incident lié à cette maladie. Parmi ces cas, 190 étaient à un stade avancé.

Le risque augmente avec la quantité

Mais parmi ceux qui mangeaient des produits laitiers, il y avait aussi des différences quant au risque de développer un cancer de la prostate. Dans le détail, les hommes qui en consommaient environ 430 grammes par jour avaient 25 % de risque en plus de développer cette pathologie, comparativement à ceux qui n’en mangeaient que 20,2 grammes.

"Les données de l'étude ont fourni peu de preuves d'une association entre l'apport en calcium et l'incidence du cancer de la prostate. Les produits laitiers, en revanche, sont causalement liés au risque de cancer de la prostate", estiment les auteurs. Ce n’est donc pas le calcium en lui-même mais bien les produits laitiers que les scientifiques incriminent. Ils avancent comme raison la teneur en hormones sexuelles contenues dans le lait de vache. Mais, pour l’instant, il ne s’agit que d’une hypothèse que d’autres études devront vérifier. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES