• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Prévention

Cancer du poumon : ces signes doivent vous alerter

Le cancer du poumon est l'un des cancers les plus meurtriers, touchant près de 50.000 personnes chaque année. Savoir repérer les symptômes peut améliorer les chances de survie.

Cancer du poumon : ces signes doivent vous alerter Mohammed Haneefa Nizamudeen / iStock


  • Publié le 10.06.2022 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le nombre de nouveaux cas de cancer du poumon chaque année a été multiplié par 7 en 30 ans chez la femme.
  • Le traitement du cancer du poumon repose sur la chirurgie, la radiothérapie et les traitements médicamenteux (chimiothérapie conventionnelle, thérapies ciblées, immunothérapies spécifiques).

Le cancer du poumon est le quatrième cancer le plus fréquent en France : 49.109 nouveaux cas ont été diagnostiqués en 2017 (32.260 chez les hommes et 16.849 chez les femmes). Si, chez ces dernières, la tendance reste faible, les chiffres progressent dangereusement.

Selon les dernières données, l'âge médian des patients diagnostiqués est de 66 ans pour les hommes et de 65 ans pour les femmes. Cause de nombreux décès, le cancer du poumon est de sombre pronostic : seuls 17 % des patients sont en vie 5 ans après le diagnostic. Par conséquent, connaître les symptômes permet un diagnostic précoce et augmente les chances de guérison et de survie.

Le tabac, première cause de cancer du poumon

Il existe 2 grands types de cancer broncho-pulmonaire : 85 % sont "non à petites cellules" et 15 % "à petites cellules", ce qui est important en termes de stratégie thérapeutique. La relation entre le risque de développer un cancer broncho-pulmonaire et le tabagisme est largement établie. Sur 100 patients décédés d'un tel cancer, seuls 7 n’auraient jamais fumé.

Les personnes qui commencent à fumer à un jeune âge ont un risque encore plus élevé de cancer, car le tabagisme dure plus longtemps, et la consommation de goudron est considérable. Actuellement, 92 % des décès par cancer bronchique chez les hommes et 71 % chez les femmes sont au moins en partie attribuables au tabac.

La pollution, les maladies bronchiques et pulmonaires chroniques ou certaines substances comme l'amiante, la radioactivité (les rayons X et gamma), le radon (le gaz radioactif incolore et inodore présent naturellement dans l'environnement de certaines régions granitiques ou volcaniques : en extérieur, il n'est pas très dangereux car il est dilué, il le devient lorsqu'il s'infiltre dans les fondations de maisons), le chrome, le nickel, le fer, l'arsenic ou les dérivés du goudron.

Les signes à prendre au sérieux

Les signes du cancer du poumon sont assez peu spécifiques. Ils peuvent être des symptômes liés à la souffrance du poumon : une toux persistante sans raison apparente, qui ne disparaît pas, un essoufflement ou une aggravation de difficultés respiratoires récentes, des douleurs thoraciques persistantes, aggravées par la respiration ou la toux, des infections bronchiques ou pulmonaires récurrentes, des sifflements pendant la respiration...

Il peut s'agir de signes plus généraux, tels qu'une fatigue inhabituelle et persistante, une perte d'appétit, une perte de poids involontaire, un œdème du cou et du visage (paupières) au réveil... Dans certains cas, un cancer du haut du poumon peut se manifester par des douleurs jusqu'à l'épaule. Cette douleur à l'épaule peut même être liée à une chute de la paupière de l’œil du même côté avec une pupille rétrécie.

En cas de doute, consultez votre médecin généraliste au plus vite, et pour l'intérêt de votre santé, arrêtez de fumer dès que possible.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES