• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Maladie du foie

Hépatites aiguës chez les enfants : un lien avec la Covid-19 ?

Et si le coronavirus jouait un rôle dans le déclenchement des hépatites pédiatriques d’origine inconnue ? C’est ce que suggèrent de récentes études.

Hépatites aiguës chez les enfants : un lien avec la Covid-19 ? Suzi Media Production/iStock


  • Publié le 20.05.2022 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Au total, 11 enfants sont décédés après avoir contracté cette hépatite d’origine inconnue.
  • Après avoir développé cette maladie infectieuse, 39 enfants ont subi une greffe du foie.

En avril, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a signalé qu’un cluster de cas d’hépatite aiguë mystérieuse chez des enfants au Royaume-Uni a été identifié. Depuis, au moins 450 enfants de moins de 5 ans ont contracté cette maladie infectieuse dans plus de 20 pays. La grande majorité des cas a été détectée au Royaume-Uni, le premier état à avoir alerter l’organisation onusienne.

L’adénovirus AD-41, le suspect le plus probable

D’après l’Inserm, la piste d’une infection par l’adénovirus AD-41 qui provoquerait l’hépatite est privilégiée, car au Royaume-Uni par exemple, près de 80 % des cas décrits avaient été testés positifs pour un adénovirus. Mais "cette piste de l’adénovirus n’est pas encore confirmée", peut-on lire sur son site.

Ces dernières semaines, des hypothèses mettant en avant le fait que la Covid-19 était responsable de cette pathologie du foie chez les tout-petits ont été émises. Selon l’OMS, "le virus a été détecté dans plusieurs cas. Cependant, la circulation du coronavirus est actuellement répandue dans la communauté dans de nombreux pays touchés et la contribution potentielle de ce virus au tableau clinique n'est pas claire". Elle a également précisé que la plupart des enfants signalés n'ont pas reçu le vaccin anti-Covid, "ce qui exclut pour l'instant tout lien entre les cas et la vaccination".

La Covid-19, un rôle dans la vague d’hépatites pédiatriques ?

Récemment, plusieurs recherches ont suggéré que le coronavirus pouvait être impliqué dans le déclenchement des hépatites chez les enfants. C’est le cas d’une étude publiée sur le site de pré-publication medRxiv. Dans cette dernière, les chercheurs de l’université Case Western Reserve (États-Unis) ont vérifié s'il existait un risque accru d'élévation des enzymes hépatiques sériques et de la bilirubine après une infection au coronavirus chez les enfants. Pour cela, ils ont analysé une cohorte portant sur 796.369 enfants âgés d’un à 10 ans, dont 245.675 qui ont contracté le coronavirus entre mars 2020 et mars 2022 et 550.694 qui ont développé une autre infection respiratoire pendant la même période.

"Par rapport aux enfants infectés par d'autres infections respiratoires, les enfants contaminés par la Covid-19 présentaient un risque significativement plus élevé d'élévation des taux d’enzymes hépatiques sériques et de bilirubine. Ces résultats suggèrent des séquelles hépatiques aiguës et à long terme de Covid-19 chez les enfants", peut-on lire dans ces travaux. D’après les scientifiques, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour clarifier si les lésions hépatiques survenues après l’infection à la Covid-19 décrites dans cette étude sont liées à l'augmentation actuelle des cas d'hépatite pédiatrique d'origine inconnue.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES