• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Interaction médicamenteuse

Prendre de l’ibuprofène et des antihypertenseurs en même temps, c’est mauvais pour les reins !

Les patients qui prennent un traitement à base d'inhibiteurs du système rénine-angiotensine (ISRA) et des diurétiques contre l'hypertension artérielle doivent éviter d’avoir recours à l’ibuprofène. La raison est simple : la prise simultanée de ces médicaments peut provoquer des lésions rénales, qui, dans certains cas, peuvent être permanentes.

Prendre de l’ibuprofène et des antihypertenseurs en même temps, c’est mauvais pour les reins ! Liderina/iStock


  • Publié le 11.05.2022 à 17h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les diurétiques sont une famille de médicaments qui permettent à l'organisme de retenir moins d'eau.
  • La déshydratation est un facteur important dans la survenue des lésions rénales aiguës.
  • "S'il vous arrive de prendre ces médicaments contre l'hypertension et que vous avez besoin d'un analgésique, pensez plutôt au paracétamol", ont conseillé les chercheurs.

"Les diurétiques et les inhibiteurs du système rénine-angiotensine (ISRA) sont souvent prescrits en tandem pour le traitement de l'hypertension, tandis que certains anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS), comme l'ibuprofène, sont en vente libre. Ainsi, la prise simultanée de ces trois médicaments est courante", ont indiqué des chercheurs de l’université de Waterloo au Canada. Dans une récente étude parue dans la revue Mathematical Biosciences, ils ont révélé que le fait de prendre ces trois traitements en même temps pouvait considérablement augmenter le risque d'insuffisance rénale aiguë. "Ce phénomène est connu sous le nom de 'triple coup dur'", ont précisé les auteurs.

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont utilisé des essais de médicaments simulés par ordinateur pour modéliser les interactions des trois médicaments et leur impact sur les reins. Ils ont opté pour cette méthode, car elle permet d’obtenir des résultats plus vite et de mieux comprendre rapidement les mécanismes qui sous-tendent le développement de l'insuffisance rénale aiguë et d'identifier les facteurs physiologiques qui peuvent augmenter la susceptibilité d'une personne.

Une interaction médicamenteuse qui met à mal les reins

D’après les résultats, un faible apport hydrique, la réponse musculaire et la sensibilité aux médicaments peuvent prédisposer les patients hypertendus à développer une insuffisance rénale aiguë induite par la prise d’ibuprofène et des traitements contre l’hypertension. Selon les chercheurs, chez les adultes présentant certains profils médicaux, l'association des trois médicaments entraîne des lésions rénales aiguës qui peuvent être permanentes.

"Ce ne sont pas toutes les personnes qui prennent cette combinaison de médicaments qui vont avoir des problèmes. Mais la recherche montre que c'est un problème suffisamment important pour que l'on fasse preuve de prudence", a déclaré Anita T. Layton, auteure de l’étude et professeur de mathématiques à l’université de Waterloo, dans un communiqué.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES