• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Covid long

Covid-19 : seul un quart des patients hospitalisés a complètement récupéré un an après

Les hospitalisations pour cas de Covid grave laissent des traces. D'après une récente recherche, seul un patient sur quatre se remet totalement au bout d'un an. Les chances de rétablissement sont réduites si les patients sont des femmes, obèses ou s'ils ont subi une ventilation mécanique durant leur hospitalisation. 

Covid-19 : seul un quart des patients hospitalisés a complètement récupéré un an après gorodenkoff


  • Publié le 25.04.2022 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Selon une nouvelle étude britannique, seul un patient sur quatre hospitalisé à cause du Covid est entièrement rétabli au bout d'un an
  • Les femmes, les personnes en situation d'obésité ou les patients placés sous respiration artificielle voient leurs chances de se rétablir rapidement diminuer

Parue dans The Lancet Respiratory Medicine, cette recherche se base sur les données recueillies dans 39 hôpitaux britanniques du National Health Service (NHS). Au total, l'analyse des informations concernant plus de 2 000 patients après une hospitalisation avec Covid-19 montre qu'environ un sur quatre se sent complètement rétabli après un an.

Le rétablissement a été évalué grâce aux résultats rapportés par les patients concernant leurs performances physiques et le fonctionnement de leurs organes cinq mois et un an après leur sortie de l'hôpital. Les chercheurs ont également prélevé des échantillons de sang lors de la visite des cinq mois afin de les analyser pour détecter la présence de diverses protéines inflammatoires. Les données ont été recueillies entre le 7 mars 2020 et le 18 avril 2021.

Plus de risques chez les femmes et les personnes obèses

Selon l'étude, le fait d'être une femme, en situation d'obésité et d'avoir subi une ventilation mécanique à l'hôpital (58% moins de chances) est associé à une probabilité plus faible de se sentir pleinement rétabli au bout d'un an (respectivement 32%, 50% et 58% moins de chances).

"La récupération limitée de cinq mois à un an après l'hospitalisation dans notre étude pour les symptômes, la santé mentale, la capacité d'exercice, l'atteinte des organes et la qualité de vie est frappante", souligne la Dre Rachael Evans, co-autrice de la recherche. 

"Il n'existe aucune thérapie spécifique pour le Covid long et nos données soulignent que des interventions efficaces sont requises de toute urgence (...) La concordance de la gravité de l'atteinte de la santé physique et mentale dans les Covid longs souligne la nécessité non seulement d'une intégration étroite entre les soins de santé physique et mentale pour les patients atteints, y compris l'évaluation et les interventions, mais aussi d'un transfert de connaissances entre les professionnels de santé pour améliorer les soins aux patients", renchérit la Pre Louise Wain, qui a également participé à l'étude. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES