• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Vitamine B1

Béribéri : quelle est cette maladie qui a contraint Jean-Philippe à quitter l’aventure Koh-Lanta ?

Dans le dernier épisode de Koh-Lanta, Jean-Philippe Massy a appris qu’il ne reviendrait pas dans le jeu pour des raisons médicales. L’aventurier souffrait de la maladie de béribéri. Mais de quoi s’agit-il ? Explications.

Béribéri : quelle est cette maladie qui a contraint Jean-Philippe à quitter l’aventure Koh-Lanta ? comzeal/iStock

  • Publié le 08.04.2022 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les aliments les plus riches en vitamines B1 sont la levure sèche, les céréales complètes, la viande (principalement porc et foie), les céréales enrichies, les noix, les légumineuses et les pommes de terre.
  • Le diagnostic de la maladie de béribéri repose sur un examen clinique et une réponse favorable aux suppléments de thiamine.

Un départ inattendu et précipité. Dans l’épisode de Koh-Lanta, diffusé le 5 avril sur TF1, Denis Brogniart a annoncé à Jean-Philippe Massy, candidat originaire de Dieppe, qu’il allait devoir arrêter l’aventure à la suite d’une décision médicale. L’animateur de l'émission a expliqué à ses co-équipiers que le trentenaire avait dû abandonner le jeu par mesure de précaution. Dans l’épisode précédent, l’aventurier s’était rendu à l’infirmerie car ses pieds avaient anormalement gonflé. À partir d’un examen clinique, les médecins ont constaté que Jean-Philippe Massy était atteint de la maladie de béribéri.

Cette pathologie, dont souffrait le candidat de Koh-Lanta, est une carence en vitamine thiamine ou vitamine B1. Pour rappel, cette dernière est nécessaire au métabolisme des glucides (pour produire de l’énergie), des protéines et des lipides et aux fonctions nerveuses et cardiaques. "La vitamine B1 circule dans les globules blancs, globules rouges et plaquettes. Elle se diffuse dans les organes les plus forts consommateurs, le cœur, le foie, le cerveau, et les reins", indique la Société Francophone Nutrition Clinique et Métabolisme (SFNCM).

Quelles sont les causes de la maladie de béribéri ?

Ce déficit en vitamine B1 peut être provoqué par un régime alimentaire principalement composé de glucides hautement transformés, tels que le riz blanc, la farine blanche ou encore le sucre blanc. "Les personnes qui consomment d’importantes quantités d’alcool substituent souvent l’alcool aux aliments et par conséquent ne consomment pas assez de thiamine et courent un risque élevé de développer cette carence", peut-on lire sur le site du Manuel MSD, un portail d'informations médicales.

La maladie de béribéri peut aussi survenir à cause de pathologies qui augmentent les besoins de l’organisme en thiamine (une hyperthyroïdie, la grossesse, l’allaitement, de troubles qui interfèrent avec le métabolisme de la vitamine (les troubles hépatiques) ou ceux qui empêchent l’absorption de la thiamine (une diarrhée prolongée).

Comment se manifeste cette carence en vitamine B1 ?

D’après le Manuel MSD, la maladie de béribéri se traduit par une fatigue, une irritabilité, une mauvaise mémoire, une perte de l’appétit, des troubles du sommeil, une gêne abdominale et une perte de poids. Un important déficit en vitamine B1 peut aussi entraîner une atteinte nerveuse, cardiaque et cérébrale.

Dans le cas d’un "béribéri sec", le patient peut souffrir de sensation de piqûre au niveau des extrémités, de brûlure des pieds, de crampes et de douleurs dans les jambes. Les personnes atteintes d’un "béribéri humide" voient leur cœur battre plus vite et leur peau devenir chaude et humide, à cause des vaisseaux sanguins qui se dilatent. Une accumulation de liquide dans les jambes, sous forme d’œdème, et dans les poumons peut également être observée.

Quels sont les traitements possibles ?

"Toutes les formes de la carence en thiamine sont traitées par une supplémentation en thiamine. Celle-ci est généralement administrée par voie orale. Elle peut être administrée par voie intraveineuse si les symptômes sont graves. Comme la carence en thiamine s’accompagne souvent d’autres carences en vitamines du groupe B, on donne généralement des multivitamines pendant plusieurs semaines", explique le Manuel MSD. Les patients souffrant de déficit en vitamines B1 sont encouragés à ne plus boire d’alcool, à adopter une alimentation saine et à consommer une à deux fois l’apport quotidien recommandé en vitamines.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES