• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Nutrition

Quel est le meilleur moment de la journée pour grignoter ?

Des scientifiques américains ont découvert que les êtres humains brûlaient au repos 10 % de calories en plus à une certaine heure de la journée. Ce laps de temps serait le moment idéal pour se laisser tenter par le grignotage.

Quel est le meilleur moment de la journée pour grignoter ? Yuliya Apanasenka/iStock


  • Publié le 04.04.2022 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Lorsqu’on grignote, l’estomac travaille en permanence et il en prend l’habitude. Ainsi, il est déréglé et ne reconnaît plus la "vraie" sensation de faim.
  • C'est en fin de journée que le grignotage serait le moins préjudiciable à une bonne santé

Au bureau avant de déjeuner, devant la télévision le soir, après un passage nocturne aux toilettes… L’envie de grignoter survient à n’importe quelle heure de la journée, sans que l’on ait forcément faim. Elle peut être déclenchée par des repas pas assez rassasiants, l’ennui ou le stress. La prise d’aliments en dehors des repas de la journée entraîne une prise de poids, un déséquilibre de l’alimentation et favorise l’apparition de différentes maladies, telles que l’hypertension ou le diabète.

En clair, il vaut mieux éviter de grignoter aussi bien pour sa ligne que pour sa santé. Mais d’après un groupe de chercheurs américains, il existe un "bon" moment afin de craquer pour une sucrerie ou un aliment gras et salé. Dans leur étude publiée dans la revue Current Biology, les scientifiques suggèrent de se laisser tenter par le grignotage en fin de journée, car il s’agit de l’instant où l’organisme brûlerait des calories supplémentaires.

Une expérience pour analyser le fonctionnement métabolique

Pour parvenir à cette découverte étonnante, les auteurs ont recruté sept personnes. Ils leur ont demandé de rester pendant plusieurs jours dans un laboratoire spécial, qui n’avait ni horloge, ni fenêtre, ni téléphone, ni internet. Tous les volontaires portaient des capteurs afin d’évaluer leur température corporelle et leur dépense énergétique. L’objectif des scientifiques était d’observer comment fonctionnait leur métabolisme indépendamment des effets de l'activité physique, du cycle veille-sommeil et du régime alimentaire.

Les participants avaient des heures fixes pour se coucher et se réveiller. "Ils faisaient l'équivalent d'un tour du monde chaque semaine, l'horloge interne de leur corps ne parvenait pas à suivre et oscillait donc à son propre rythme. Cela nous a permis de mesurer le taux métabolique à tous les différents moments biologiques de la journée", a indiqué Jeanne Duffy, co-auteure des travaux dans un communiqué.

Grignotez en fin de journée !

D’après les chercheurs, la dépense énergétique au repos varie en fonction de la phase circadienne et est la plus faible à la fin de la nuit. "Cela peut contribuer à la prise de poids chez les personnes ayant des horaires de sommeil irréguliers et souligne l'importance de tenir compte de la phase circadienne et du cycle veille-sommeil lors de l'évaluation de la dépense énergétique", peut-on lire dans l’étude.

Selon les résultats, les êtres humains brûleraient 10 % de calories supplémentaires en fin d'après-midi et en début de soirée qu'en début de matinée. En clair, il est préférable de grignoter en fin de journée que tôt le matin ou dans la nuit. "Ce n'est pas seulement ce que nous mangeons, mais aussi le moment où nous mangeons et où nous nous reposons qui a un impact sur la quantité de calories que nous brûlons ou stockons sous forme de graisse. La régularité des habitudes, telles que manger et dormir, est très importante pour la santé globale", a expliqué Jeanne Duffy.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES