• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Pathologie oculaire

Névrite optique : tout ce qu’il faut savoir sur la maladie dont souffre Hélène Segara

La célèbre chanteuse française Hélène Ségara souffre depuis 2013 d'une névrite optique, très handicapante au quotidien. 

Névrite optique : tout ce qu’il faut savoir sur la maladie dont souffre Hélène Segara @wikipedia.


  • Publié le 25.02.2022 à 11h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Près de 2 millions de personnes sont malvoyantes en France.
  • Ce chiffre devrait doubler d'ici 2050.

"Ce que je dois vous écrire aujourd’hui me rend très triste. Après plusieurs mois de lourds traitements, dans le plus grand secret où j’ai toujours tenté de garder le sourire et honorer chacun de mes engagements, je dois me résoudre à limiter ma tournée". Dans un post Instagram, la chanteuse Hélène Ségara a annoncé reporter des concerts à cause de la maladie rare dont elle souffre : la névrite optique.

Un traitement long et fatiguant

"Mon nouveau traitement étant long et fatiguant, il serait hélas déraisonnable et épuisant pour moi d’enchaîner trop de concerts dans une même semaine. Je sais combien cette nouvelle est décevante pour certains d’entre vous qui me soutenez depuis si longtemps … Mes équipes et moi travaillons sur un calendrier optimal pour que je puisse à la fois gérer mon traitement et vous retrouver", poursuit la célèbre interprète du tube "Il y a trop de gens qui t’aiment".

La jurée de La France a un incroyable talent a été atteinte par la maladie en 2013. "J'avais 12 de vision à chaque œil, quand un jour, un rideau est tombé devant les yeux", racontait-t-elle à Télé Star au mois d’octobre. Sur RTL, Hélène Segara a aussi expliqué être suivie par de grands professeurs et subir des implants. Au total, la star française a été opérée 17 fois.

La névrite est une atteinte neurologique causée par une inflammation du nerf optique, de sévérité variable. "Les causes sont multiples, infectieuses ou dysimmunes", précise le CHU de Lyon. Elle peut rester isolée mais également être la porte d’entrée d’une maladie neurologique chronique telle que la sclérose en plaques ou la neuromyélite. "Diverses explorations sont nécessaires afin d’en déterminer la cause et mettre en place le traitement adapté", explique encore l’hôpital.

Symptômes

Les symptômes s’installent de manière rapide, en quelques heures à quelques jours. Ils peuvent être de type et d’intensité variable selon les personnes, et débutent le plus souvent par des douleurs, localisées à l’arrière de l’œil et augmentées lors des mouvements des yeux. S’installent ensuite des manifestations qui peuvent être de plusieurs types :
-une baisse d’acuité visuelle, allant de la sensation de flou visuel jusqu’à l’absence de perception de la lumière.
-des anomalies du champ visuel, qui se manifestent par l’impression d’une tache noire ou floue.
-un trouble de la vision des couleurs, qui apparaissent délavées et/ou des contrastées.
Ces désagréments peuvent toucher un seul œil, ou plus rarement les deux yeux.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES