• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Un bébé pressé

Il accouche sa femme dans le salon, guidé par le Samu au téléphone

Dimanche 13 février dernier à l’aube, le petit Nino est né... dans son salon !

Il accouche sa femme dans le salon, guidé par le Samu au téléphone YuricBel / istock.


  • Publié le 23.02.2022 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Un premier accouchement dure en moyenne 7 heures, sans compter le pré-travail.
  • Une seconde naissance est en général plus rapide.

C’est ce qu’on appelle un accouchement express. Faute de temps pour aller jusqu’à la maternité, une jeune femme a donné naissance dans son salon, aidée par son seul mari.

"Beaucoup de concentration"

Il est 5 heures du matin à Poisy en Haute-Savoie quand Daphné Dussolliet, 31 ans, sent que le travail commence. Elle réveille alors son mari pour aller à la maternité et demande à sa belle-mère de venir s’occuper de son fils aîné. Mais les contractions s’intensifient brutalement et le couple comprend qu’il est trop tard. "J’avais deux minutes entre chacune, je sentais que cela allait très vite. Je me suis accrochée à mon mari Scott. J’ai perdu les eaux et senti le bébé descendre", raconte Daphné au Dauphiné Libéré.

Faisant preuve d’un sang-froid à toute épreuve, le jeune papa appelle les secours et se laisse guider. "C’était comme une situation d’urgence : beaucoup de concentration, pas trop d’émotion sur le moment", se souvient le maître d’œuvre chargé de chantiers de rénovation de réseaux électriques. "En deux poussées, j’ai vu la tête du bébé se présenter, c’était vraiment marquant. J’ai pris des coussins, des serviettes… j’avais les gestes en tête. Je ne voulais pas être pris de court, je m’étais préparé au cas où, et j’ai pu faire ce qu’il fallait faire", raconte-t-il.

"C’était raide"

Les secours n’arriveront qu’après la naissance du petit Nino, qui, en parfaite santé, pesait 3,92 kg pour 50,5 cm. Une fois le cordon ombilical coupé, toute la petite famille a été conduite à la clinique générale d’Annecy. "C’était un accouchement éclair totalement imprévu et en même temps hypernaturel. Un beau travail d’équipe, mais c’était raide, sans péridurale, comme courir un kilomètre à la verticale", confie encore Daphné, manager en finance. "C’était un petit sprint intense plus qu’un marathon. J’ai mis toute la journée à évacuer le stress que j’avais accumulé sans le montrer et quelques jours pour redescendre et savourer pleinement", termine Scott.

Pour l'anecdote, sachez que le grand frère de Nino était lui aussi pressé de naître : le petit Lewis est arrivé en seulement 4h30, une durée inhabituellement courte pour un premier accouchement.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES