• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Épidemie

Covid : Pasteur anticipe une amélioration de la situation à l’hôpital

L’épidémie de la Covid-19 pourrait s’améliorer dans les prochaines semaines selon les projections de l’Institut Pasteur.

Covid : Pasteur anticipe une amélioration de la situation à l’hôpital sudok1/istock


  • Publié le 19.02.2022 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les chiffres de l’épidémie de la Covid-19 sont de plus en plus positifs.
  • Actuellement, plus de 53 millions de personnes sont totalement vaccinées en France.

Le taux d’incidence, les hospitalisations, les entrées en soins critiques… Tous ces indicateurs de la Covid-19 sont à la baisse et, selon les dernières projections publiées par l’Institut Pasteur, cette embellie pourrait durer. “Il faut être clair sur le fait que la production de telles projections est un exercice particulièrement difficile et incertain, nuance l’Institut dans son communiqué. Il convient donc de toujours les considérer avec précaution”. 

500 entrée à l’hôpital pour Covid d’ici au 27 février

Dans le détail, l’Institut Pasteur anticipe une baisse des admissions à l’hôpital dans les jours qui viennent dans les régions métropolitaines. Elles devaient passer à 500 d’ici au 27 février. Actuellement, 1 764 nouvelles personnes sont hospitalisées pour Covid-19 par jour en France, selon les dernières informations publiées par le gouvernement. Néanmoins, ce chiffre est en baisse de plus de 22% sur les sept derniers jours. En Outre-Mer néanmoins, les chercheurs estiment leurs projections trop incertaines pour être en mesure de les publier.

70 entrées en soins critiques par jour à la fin du mois

En France, 211 personnes sont admises en soins critiques par jour…. Un chiffre en baisse de plus de 18% sur les sept derniers jours. En effet, le 4 février, il s’établissait à 310 nouvelles entrées en soins critiques pour cause de Covid-19. Mais, depuis cette date, elles diminuent : 281 le 10 février, 246 le 13 février, 227 le 16 février… Selon l’Institut Pasteur, les admissions journalières en soins critiques pourraient s'établir à 70 par jour à la fin du mois.

Des indicateurs cruciaux pour l’évolution de l’épidémie

Ces indicateurs hospitaliers sont très importants. “À la mi-mars, si les hôpitaux sont en état normal de fonctionnement, et si la circulation du virus est très faible, nous pourrons enlever les masques pour les adultes et les enfants, pour tout ou partie des lieux fermés, y compris sans pass (...), a estimé Olivier Véran, le ministre de la Santé au micro de France Info le 16 février dernier. On pourrait également commencer à alléger le pass vaccinal plus tôt, mais le conserver dans les endroits qui sont très à risque”.

Diminution des principaux indicateurs de l’épidémie

Concernant les autres données de l’épidémie - qui ne sont pas étudiées dans les projections de l’Institut Pasteur -  il y a aussi du mieux. Le taux d’incidence tout d’abord est actuellement de 1104.52 mais avec une baisse de 43.90 % sur les sept derniers jours. Le 24 janvier dernier, il y avait 3809,83 nouveaux cas de personnes testées positives à la Covid-19 pour 100 000 habitants. Mais depuis ce pic, les chiffres diminuent progressivement :  3298,83 le 31 décembre, 2507,57 le 5 février, 1630,27 le 10 février.

Enfin le taux de reproduction effectif est de 0,59, soit une baisse de 23% sur la dernière semaine. Il s’agit du nombre moyen de personnes qu’un individu infecté peut contaminer. Si ce taux est supérieur à 1, l’épidémie se développe; s’il est inférieur à 1, l’épidémie régresse. Il est passé en dessous de 1 le 29 janvier dernier, et continue de diminuer depuis cette date.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES