• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Restrictions sanitaires

Covid-19 : port du masque, autotests, consommation debout… tout ce qui change ce mercredi

En France, la situation sanitaire s’améliore, selon les autorités. C’est pourquoi, le Premier ministre a détaillé, le 20 janvier dernier, le calendrier de levée des mesures sanitaires. Ce 16 février marque une nouvelle étape dans l’allègement des restrictions. Quels sont les changements qui ont lieu aujourd’hui ? On fait le point.

Covid-19 : port du masque, autotests, consommation debout… tout ce qui change ce mercredi CentralITAlliance/iStock


  • Publié le 16.02.2022 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Depuis ce 15 février, le délai d'injection de la troisième dose de vaccin contre le Covid-19 est réduit de 7 à 4 mois. Pour conserver un pass vaccinal, il faut effectuer le rappel à partir de 3 mois après avoir reçu la dernière injection, dans le délai d'un mois maximum.
  • À partir de ce mercredi, la consommation et la vente de nourriture et de boissons dans les stades, les cinémas ou les transports en commun sont de nouveau autorisées. Les concerts debout et la consommation debout dans les bars peuvent reprendre. Les discothèques peuvent rouvrir.

Ces dernières semaines, quelques règles instaurées par le gouvernement pour lutter contre la Covid-19 ont progressivement évolué. Depuis le 2 février, les Français ne sont plus obligés de porter un masque en extérieur. À cette date, les jauges dans les établissements accueillant du public assis ont également été supprimées. Le gouvernement a aussi annoncé la fin du télétravail obligatoire dans les entreprises. Treize jours après, des changements concernant le pass vaccinal sont entrés en vigueur. Depuis ce mardi, le délai pour effectuer sa dose de rappel est passé de 7 à 4 mois et la durée de validité du certificat de rétablissement est réduite de 6 à 4 mois, des nouvelles mesures qui ont provoqué la désactivation du pass vaccinal de 4 à 5 millions de Français.

Un nouvel assouplissement des règles sanitaires ce mercredi

Malgré cette forte augmentation du nombre de ceux qui seront contraints par l'absence de pass vaccinal, ce 16 février, une nouvelle vague de levée des restrictions attend les citoyens. Dès ce mercredi, il est de nouveau permis de manger debout dans les bars, de consommer de la nourriture dans un stade, une salle de cinéma ou les transports, comme le train. Dorénavant, les Français peuvent également assister à un concert debout. Cette date marque aussi la réouverture des discothèques, fermées depuis le 10 décembre. D’après le ministère de l’Économie, les moments conviviaux peuvent reprendre dans la sphère professionnelle. "Si les conditions sanitaires le permettent, le protocole scolaire pourrait être allégé à la rentrée des vacances de février", peut-on lire sur le site du gouvernement.

La fin de la vente des autotests dans les supermarchés

Autre nouveauté, à partir de ce mercredi, les citoyens ne peuvent plus acheter des autotests dans les grandes surfaces. La vente de ces tests de dépistage avait été autorisée à titre exceptionnel par l’exécutif à la fin du mois de décembre et jusqu'au 31 janvier pour faire face à une demande massive causée par la cinquième vague épidémie et le variant Omicron. Elle avait ensuite été prolongée de deux semaines. À compter de ce 16 février, les autotests sont disponibles uniquement dans les pharmacies.

Une possible fin du port du masque à la mi-mars

Interrogée par France Info, ce mercredi, le ministre de la Santé a évoqué la possible fin du port du masque en intérieur à la mi-mars . "Si on suit cette dynamique, 15 jours après le 28 février, ça nous amène à la mi-mars, on pourrait commencer à se poser sérieusement la question du port du masque en intérieur, chez les adultes et les enfants", a déclaré Olivier Véran. Il a précisé que cette levée de l’obligation pourrait concerner les transports en commun. "On pourrait également commencer à alléger le pass vaccinal mais le conserver dans les endroits qui sont très à risque, comme par exemple les discothèques et là ce serait jusque fin mars, début avril", a ajouté le ministre.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES