• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Traitement

Et si des antihistaminiques pouvaient soigner le Covid long ?

Les antihistaminiques pourraient soulager les patients souffrant des symptômes de la Covid-19 plusieurs semaines, voire mois, après l’infection. 

Et si des antihistaminiques pouvaient soigner le Covid long ? Ridofranz/iStock


  • Publié le 17.02.2022 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les antihistaminiques bloquent la production d’histamine, une substance qui joue un rôle majeur dans le déclenchement des réactions allergiques.
  • Ces médicaments se seraient montrés efficaces pour traiter les séquelles de la Covid-19 chez deux patientes touchées par la maladie. Elles auraient retrouvé 90 à 95 % de leurs capacités après avoir pris ce traitement.

Rhinite, conjonctivite, urticaire… Ces différentes affections sont apaisées par des antihistaminiques. Il s’agit de médicaments contre les allergies. D’après des scientifiques de l’université de Californie à Irvine (États-Unis), les antihistaminiques auraient également la capacité de traiter le Covid long. Cette conclusion à laquelle ont abouti les chercheurs a été publiée dans une étude parue dans la revue The Journal for Nurse Practitioners le 7 février.

Les antihistaminiques ont fait l’objet d’un rapport de cas

Dans ces travaux, les auteurs ont décrit les cas de deux femmes souffrant des séquelles de la Covid-19 plusieurs mois après l’infection. "Les deux patientes rapportent un rétablissement presque complet après l'administration d'antagonistes de l'histamine", peut-on lire dans les résultats. Les deux malades ont découvert, par hasard, que les antihistaminiques pouvaient améliorer leur capacité à effectuer leurs activités quotidiennes.

Selon les chercheurs, les deux femmes ont pris ces médicaments pour traiter d’autres affections. La première patiente, qui avaient des douleurs thoraciques, des maux de tête et une éruption cutanée, a eu une réaction allergique aux produits laitiers après avoir mangé du fromage. La seconde, qui souffrait d’engelures violacées sur les orteils, de douleurs articulaires et abdominales, était à court de comprimés contre son allergie. Après la prise d’antihistaminiques, les malades se sont rendues compte qu’elles étaient moins fatiguées et ont constaté une amélioration de leurs fonctions cognitives.

90 à 95 % des facultés retrouvées grâce aux antihistaminiques

Lorsque la première patiente a arrêté le traitement pendant 72 heures, les symptômes sont réapparus. Elle a ainsi repris le médicament et a de nouveau été soulagée. Son médecin lui a conseillé de prendre une dose quotidienne d’antihistaminique. D’après les résultats, ce traitement a considérablement atténué ses autres séquelles de la Covid-19. La malade a déclaré qu'elle avait retrouvé 90 % de ses capacités.

Dans le second cas, la femme, qui a pris un antihistaminique, a noté que sa fatigue et ses facultés cognitives s'étaient améliorées depuis la prise de ce médicament. Elle a continué à le prendre quotidiennement avec d'autres médicaments contre les allergies. La patiente a confié se sentir mieux et avoir retrouvé 95 % de ses facultés après avoir pris le traitement.

"Actuellement, il n'existe pas de remède pour soigner le Covid long, seulement une gestion des symptômes. Un certain nombre d'options sont testées, les antihistaminiques étant l'une d'entre elles. La possibilité qu'un médicament facile d'accès et en vente libre puisse soulager certains des symptômes persistants de la Covid-19 devrait donner de l'espoir aux quelque 54 millions de personnes dans le monde qui sont en détresse depuis des mois, voire des années", a déclaré Melissa Pinto, auteure de l’étude dans un communiqué. Les scientifiques ont précisé que la prochaine étape était de mener des travaux à plus grande échelle afin d’évaluer l’efficacité des antihistaminiques contre le Covid long.

Ci-dessous, notre émission "C Notre Santé" avec le témoignage d'un patient atteint de Covid long :

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES