• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Infectiologie

France : une nouvelle stratégie de lutte contre l’antibiorésistance

De plus en plus de bactéries résistent aux antibiotiques, du fait de la sur-prescription de ces médicaments. 

France : une nouvelle stratégie de lutte contre l’antibiorésistance MJ_Prototype /istock.


  • Publié le 15.02.2022 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La France était en 2019 le quatrième pays d’Europe qui consommait le plus d’antibiotiques.
  • Notre usage est près de 3 fois supérieur aux pays qui sont les plus faibles consommateurs d’antibiotiques.

Suite à plusieurs rapports alarmistes, le ministère des Solidarités et de la Santé a présenté sa "Stratégie nationale 2022-2025 de Prévention des Infections et de l’Antibiorésistance".

Issue des propositions d’un comité composé de plus de 100 membres, avec deux groupes de travail coordonnés par la société française d’hygiène hospitalière (SF2H) et le conseil national professionnel de maladies infectieuses et tropicales (CNP MIT), "la stratégie nationale 2022-2025 de prévention des infections et de l’antibiorésistance vise des objectifs ambitieux, avec neuf axes complémentaires déclinés en 42 actions", détaille le ministère de la Santé.

Trois objectifs principaux

Ce plan porte trois objectifs principaux :

-prévenir les infections courantes, comme les bronchites et les gastro-entérites, grâce à des gestes du quotidien et à la vaccination ;

-réduire le risque d’infections associées aux soins, notamment les infections nosocomiales ;

-préserver l’efficacité des antibiotiques, "pour que nous puissions tous continuer à guérir des infections bactériennes qui peuvent tous nous toucher un jour, comme les infections urinaires", explique le Gouvernement.

La formation professionnelle initiale et continue des médecins sur cette nouvelle problématique sera ainsi renforcée, avec la mise à disposition de nouveaux outils. Le but est réduire la consommation d’antibiotiques en ville de 25% d’ici 2025. "Cette stratégie nationale nous concerne tous, que nous soyons professionnels du secteur de la santé, patient ou citoyen", a ajouté le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran.

Une des plus grandes menaces pour l’humanité

Le développement de la résistance des bactéries aux antibiotiques est identifiée par l’Organisation Mondiale de la Santé comme l’une des plus grandes menaces pour l’humanité. On constate en effet depuis quelques années que les infections courantes et celles associées aux soins impliquent de plus en plus souvent des bactéries devenues résistantes aux antibiotiques, compliquant la prise en charge des patients et pouvant augmenter le risque de décès. En 2015, 5 500 morts survenues au sein de l’Hexagone étaient en lien avec l’antibiorésistance. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES